Siberia 56 – Tome 3 – Pyramide

Auteurs : Sentenac et Bec
Editeur: Glénat.
Sortie: 6 janvier 2016
Genre: science-fiction

Le résumé.

Les survivants de l’avant-poste terrien sur Siberia tentent d’en apprendre plus sur l’histoire de cette planète hostile. Car si les lieux semblent aujourd’hui inhabités, il reste bien les vestiges d’une civilisation avancée, notamment une imposante Pyramide en Quartz que ne tardent pas à explorer Ned et ses compagnons. Mais les questions demeurent : pourquoi ses anciens occupants sont-ils partis ? Auraient-ils eux aussi succombé à la férocité du terrible Morbius ?

« Aucun signe de vie ou de mouvement »

Lire la suite « Siberia 56 – Tome 3 – Pyramide »

Le nouveau festival BD à Liège « L’usine à bulles ».

Oyez, oyez !

Bédéphiles, réjouissez vous car Liège va bientôt avoir un tout nouveau festival de bande dessinée, L’usine à bulle.

Retenez déjà les  dates dans vos agendas : 9 au 11 septembre à la Cité Miroir, place Xavier-Neujean.

usine à bulles.JPG

 

Les organisateurs prévoient des expositions, des rencontres entre les auteurs et le public, des ateliers, des espaces de débats et de conférences.

usine.JPG

L’ASBL Usine à bulle est constitué  de dessinateurs de BD comme Fabrizio Borrini, par ailleurs responsable du pôle BD de la Foire du livre de Bruxelles, et Luc Collin, alias Batem, dessinateur depuis 1987 de la série « Marsupilami ».

L’événement se veut original !

On parle d’un parcours BD dans toute la cité ardente. La ville sera le décor géant de cette aventure.

Le thème choisi : La résistance, tout un programme !

usine à bulles liege.JPG

 

« Elle se penchera sur un sujet d’une actualité brûlante : la liberté de presse et d’expression ».

L’accent sera aussi mis sur les nouvelles technologies  et surtout sur l’accueil !

Le programme :

Le vendredi : Journée pour les plus petits de 8 à 13 ans avec des ateliers créatifs et animations et visites guidées du site. Pour les plus grands (13 à 18 ans) rencontre avec les artistes.

usinecd.JPG

Le samedi et dimanche  de 10 à 18 H : Exposition « Caricature et liberté de la presse », espace conférences et débats, L’atelier « Bédébinaire », un espace oldies, un autre pour la BD alternative, et enfin l’espace dédicaces.

Le public avide de dédicaces sera particulièrement comblé : afin d’éviter les atmosphères oppressantes des « foires aux dédicaces » (la seule activité proposée par trop de festivals), nous pensons en effet à une nouvelle manière d’envisager la proximité entre le dessinateur et le public. Afin de mettre en lumière l’auteur et son œuvre, tout en préservant sa sérénité, nous créerons de petites alcôves, sortes de boudoirs scénographiés, dans lesquelles la rencontre sera plus intime et feutrée.

 

On aura bien évidemment l’occasion d’en reparler  et de vous proposer d’autres infos.
Longue vie au festival l’usine à bulles donc !

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑