La grande évasion T5 :Diên Biên Phu

Grande évasion (La)5.jpgevasion.jpgAuteurs :Gloris et Le Saëc

Editeur : Delcourt.

Sortie : 05/2013

 

1954. 

Au moment où la défaite paraît inéluctable pour le corps expéditionnaire français encerclé par le Viêt-Minh à Diên Biên Phu, quelques rescapés des troupes d’élite assiégées refusent ce constat d’échec. Plus réalistes ou plus fous que les autres, ces têtes-brûlées décident de s’échapper et d’opérer une percée à travers les lignes ennemies pour une mission dont la seule issue sera la vie ou la mort…

 

Un bel uniforme.

Comme souvent avec un album d’une série concept, je ne sais pas trop  quelle tactique adoptée.


L’offensive en disant que cet album est dispensable ou alors la défensive en mettant en avant sa lecture agréable .En tout cas , ça ne va pas me faire changer d’avis sur ces séries concepts qui ne font qu’inonder inutilement un marché déjà saturé .


Revenons au théâtre des opérations militaires. Le sujet de cette bataille est rarement abordé en BD et je trouvais de prime abord intéressante cette incursion en pages ennemies. Le problème, c’est qu’il s’agit d’une fiction donc le coté réaliste ou réel de l’affaire est tout de suite mis en caution. Bon, l’immersion en enfer est quand même réussie, on suit pendant les ¾ du tome la vie militaire de cette base : ravitaillements, organisation défensive, mixité culturelle des troupes et aussi une sortie  détente. Ensuite, la tactique française de l’époque  me laisse très dubitatif. Fatalement, un 2e gros bordel arrive. La rédition est ordonnée mais un petit groupe va tenter la fuite. J’ai eu l’impression  par moment d’être dans un bon vieux film de guerre style Rambo, les 12 salopards ou Platoon pour  son coté merdier en pleine jungle. Le problème, c’est le nombre trop grand de protagonistes, pas le temps d’avoir une once de sympathie pour aucun d’entre eux malgré un bel héroïsme pour certains. Il y a bien la prostituée Lili qui marque un peu les pages mais son rôle est aussi le moins vraisemblable.  En plus, malgré un dessin agréable et efficace, on a un mal fou à reconnaitre qui est qui, on n’arrive même pas à faire la différence entre les soldats français et les viêt-minhs.


Voilà, si vous aimez les récits de guerre, cet album aura certainement vos faveurs, les autres opteront plus pour une retraite stratégique de circonstance.


coeurs-avis-3.5-3e6b9a7.jpgDessin 
 

Scénario coeurs-avis-3-3e6b9a6.jpg


coeurs-avis-3-3e6b9a6.jpgGlobal.

SAMBA. 

317eme-section-1965-20-g-600x446.jpg

Inscrivez-vous à la ligne rouge.

 

BDzoom a réalisé un beau repartage sur cette BD , cliquez ici.

2 commentaires sur “La grande évasion T5 :Diên Biên Phu

  1. C’est plus attractif, mais moins précis (10 notes/10 au lieu de 20)…
    Cette BD obtient 3 cœurs, donc 6/10 alors qu’elle aurait pu obtenir la moyenne entre 7/10 (D) et 6/10 (S) donc 6,5/10 ☺
    à tester !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :