Zéro pour l’éternité : Tome 2.

Zéro pour l'éternité2.jpgzero_image_3.jpgAuteurs : Hyakuta et Sumoto.

Editeur : Delcourt

Sortie :03/2012.

 

En vol.

Son grand-père était la honte de l’aéronavale japonaise. Profondément troublé par le dernier témoignage recueilli, Kentarô va à la rencontre d’un autre camarade de guerre de son aïeul… Pearl Harbor et la bataille de Midway au coeur du deuxième volet de ce manga social et historique sur les pilotes kamikazes de la Seconde Guerre mondiale.

 

Tora ! Tora ! Tora !


Comme j’apprécie  l’aviation et l’histoire de la 2e guerre mondiale, ce tome 2 de Zéro pour l’éternité m’intéressait hautement car on allait enfin connaitre le point vu des japonais sur les 2 grandes batailles de Pearl Harbor et Midway. On connait fatalement la version US mais il est rare de lire cette guerre vu du Japon (enfin pour nous européens).


On sent un petit parti pris pour la bataille de Midway, c’est vrai que ça s’est joué avec un peu de chance mais cette chance, les américains ont su la provoquer. Comme on aborde ces affrontements via deux pilotes, on s’attache plutôt à leurs états d’âme (pour  les raisons politiques de cette guerre, on oublie), leur confiance, leur peur aussi. Ce n’est pas toujours évident à percevoir car les mentalités en 70 ans ont beaucoup changé comme l’explique bien ce tome 2. L’air de rien, j’ai bien aimé l’humilité des paroles de l’ancien militaire, une belle analyse sur lui-même et sur cette époque.

zero_2_image_2_assemblee_450.jpg

 

Dommage toujours ces attitudes typiquement manga quand on revient au présent. Des mimiques qui dénotent par rapport au sérieux de l’ensemble. Sinon, bravo au dessin de Sumoto qui rend magnifiquement la force et la grandeur des porte-avions et aussi la brutalité des raids. 

zéro.JPG

 

En résumé, un bon tome qui se lit avec plaisir surtout si vous êtes passionnés de cette époque. Maintenant, il nous reste à savoir comment Miyabe est-il devenu un kamikaze ? Un fait qui semble bien étrange quand on connait son attrait pour la vie.


Dessin : 8/10.

Scénario : 6.5/10 (j’ai trouvé quelques petites longueurs par moment) 


7.5/10 Global.


Samba.

On en parle sur le porte-avion.

zero_image_3.jpg

 

Inscrivez-vous à l’appontage.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑