Gaijin,les derniers feux de l’été.

Gaijin2_28082008_232514gaijin2_plaAuteurs :Blengino et Gallo.
Editeur :Delcourt.


Le résumé.
Tokyo est en proie à la folie d’un pyromane : le Phénix (Hi-no-tori). Ce « vengeur » semble cibler les jageya, des yakuzas spécialisés dans la recherche de terrains constructibles. Le clan Higarashi n’hésitant pas à accuser le clan Shiratori d’être à l’origine de ces attaques, une nouvelle guerre est sur le point d’éclater entre les quatre grandes familles. Une guerre qu’un seul homme peut empêcher : Alex Otoishi, le Gaijin.

Mon avis.
On ne peut pas dire que cette série déchaine les foules sur le net. Un peu dommage car cette BD mérite qu’on s’y attarde un peu plus au lieu de partir au galop. Un album assez semblable au premier du point vue de sa structure et de son déroulement. Vous y trouverez toujours un brin de violence, de l’honneur et plein de bagarre. On commence aussi à mieux connaître les personnages et ils prennent d’ailleurs plus d’envergure .Pour le dessin au début du tome, je me suis fait la réflexion qu’on trouvait plus des tronches d’américains que d’asiatiques, pour un histoire qui se déroule à Tokyo, c’est un peu étonnant. Sinon les précisions des décors urbains vous feront vite oublier les petites anomalies physiques rencontrées de temps en temps.
Au final, une BD qui se lit facilement, divertissante et qui s’adresse à un public aimant la pétarade et l’univers japonais.
surprises.smileysmiley.com.7
On n’en parle pas sur le forum sauf si vous venez y creer le sujet.

Albgaijin2_28082008_232514

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑