Le feul, Les Brohms

feul02couvfeul02_plaLe résumé.
Le Feul, une mystérieuse maladie, tue sans distinction hommes, femmes et enfants de toutes races. Parmi ceux-là, les Oldis pleurent leurs morts sans comprendre l’origine du mal qui les terrasse peu à peu. La découverte d’un Bourouwn, membre de la tribu rivale, précipite les deux villages dans une lutte inévitable.
Pourtant, au-delà des rivalités et des préjugés, ces deux tribus vont devoir s’unir pour comprendre et faire face à la maladie.. Commence alors un long périple pour remonter aux racines du Feul.

Mon avis.
Sous un récit d’héroïc Fantasy , les auteurs font passer un message de tolérance sur les différences des races, des coutumes, des croyances. C’est très louable et je les félicite pour cette ouverture d’esprit qui a tendance ces derniers temps à être oubliée.
Pour l’histoire proprement dite, il s’agit d’Héroïc avec les ingrédients de base .Une multitude de peuples différentes, une quête à mener, pas mal de méchantes bébêtes, de l’action guerrière et aussi un zeste de sensualité grâce à mère Valnes. Mais contrairement à l’habituelle HF badgée Soleil, ici le ton est nettement plus sérieux et je ne m’en plaindrai point.
C’est assez vite lu mais c’est sans ennui que vous lirez ce Feul .
Le dessin de Peynet passe bien grâce à son trait fin qui rend les courbes très harmonieuses. C’est agréable comme graphisme.
En somme, une honnête série qui chatouille un peu nos consciences prévue sur 3 tomes..
surprises.smileysmiley.com.7

Le lien sur la pochette, le site de Frederic Peynet.

a

2 commentaires sur “Le feul, Les Brohms

  1. à l’avoir lu. Je crois que je vais imprimer sa fiche Fnac.com et le mettre en cachette dans mes achats envisagés 🙂

    J'aime

  2. Attention Marco, c’est de HF pure et dure mais intelligente mais ça reste de la HF.
    Tu n’y trouveras pas l’humour à la Lanfeust.
    Mais Mère Valnas , c’est de la dynamite .

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :