Mary Céleste,Les enfants Sauvages.

MaryCeleste1_15042007G_6141_01Le résumé.
Mary-Céleste a douze ans. Jeune orpheline, elle débarque un soir d’hiver en compagnie de sa gouvernante chez son oncle, habitant dans un château gothique. En cette fin du XIXe siècle, l’homme fait tout pour mettre la main sur l’héritage de la fillette. Mais cette dernière a un atout insoupçonné dans sa manche : elle communique avec les fantômes. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance de Georges, un enfant, mort enfermé il y a 150 ans dans une cave du château.
Mon Avis.
Déçu très déçu par ce Mary Céleste. De la part de 2 grands noms de la BD franco belge, Rodolphe et Marc Renier, je m’attendais à mieux, à beaucoup mieux. Ce qui m’a le plus frappé, c’est la banalité des dialogues .Exemple – une fille ? –t’es une fille ? Bin oui…… consternant et c’est quasi ment toujours aussi insipide pendant tout l’album. D’ailleurs, je me demande si Mary n’est pas un peu débile par moment. En tout cas, il y a quelque chose qui m’échappe  dans les réactions très bizarroïdes des personnages. Sommes-nous vraiment dans la réalité d’ailleurs. On pouvait espérer que le dessin rattrape l’affaire. Malheureusement non. L’ambiance y est, les aquarelles donnent  une atmosphère toute particulaire mais est ce vraiment beau ? Mary Céleste a des airs de mémé par moment alors qu’elle n’a que 12 ans. Et que dire des sourires, c’est plutôt des grimaces. J’ai connu ce dessinateur nettement plus inspiré dans Blackhills par exemple. Et tout ça, dans un emballage qui fait faussement vieux. Bon, on pourrait croire à une antiquité, ce qui m’aidera à la revente de cette bd.
surprises.smileysmiley.com.4

Tout comme cet opus, le pauvre site de Marc Renier sur la pochette.
Le lien vidéo, un fantôme, vite Scoubidou.

G__01

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑