Algernon Woodcock,Alisandre Le Bel.

algernonwoodcock05Planche_bd_7576_algernon_woodcock_tome_5Le résumé.
Le moment est venu… Le moment de dévoiler ce qui s’est réellement passé sur l’île d’Arran. Tous ces êtres qu’Algernon n’a jamais pu voir, mais dont il parlait dans son délire à Oban, existent vraiment… Il est bien des êtres qui vivent en lisière de cet univers dont personne n’a conscience. Qui sont-ils ? Quels liens ont-ils avec le monde réel d’Algernon ? C’est leur histoire qui vous est ici révélée…

Mon Avis.
Fascinant, voilà bien l’adjectif que convient le mieux à ce tome 5. J’ai été vraiment happé par l’ambiance créée par ces 2 compères que sont Gallié et Sorel. Le dessin et les couleurs de Sorel sont vraiment un enchantement pour la vue. Un trait assez atypique mais d’une force redoutable. D’ailleurs, je vous conseille de vous laisser emporter par la magie de ce tome en prenant votre temps pendant la lecture, laissez vous baigner par cet univers bien particulier rempli de Korrigans, de fées, de gobelins, des tisseurs, de sèmes la mort et autres créatures imaginaires. Une mention toute particulière au personnage de Deirdre qui crève littéralement les pages, les gros plans sur ces yeux sont de toutes beautés .J’ai vraiment pensé que Sorel s’en est donné à cœur joie pour réaliser ce tome et notamment les scènes de combats. Le seul petit reproche que j’ai trouvé, c’est la fin très énigmatique .Mais je suppose qu’on aura des réponses avec l’intégralité des tomes qui seront au nombre de neuf.
Bref, une lecture plus qu’agréable, magique qui a un grand mérite, celui de m’avoir surpris.
surprises.smileysmiley.com.9

Le lien sur la pochette, le site très complet de Guillaume Sorel.

396_photo2

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑