Alice on Border Road T1

Scénario : Haro Asô

Dessin    : Takayoshi Kuroda

Éditeur   : Delcourt / Tonkam

Genre    : Survival

192 pages

Sortie : le 20 septembre 2017

 

ad6dc-alice-on-border-road-tome-1-delcourt-tonkam-planche5-thumb
Avis de l’éditeur :

 

Une lycéenne introvertie se retrouve, malgré elle, dans un Japon en ruine et post-apocalyptique. Accompagnée d’autres personnes qui sont dans la même situation, ils vont explorer ce monde et découvrir qu’ils sont coincés dans un jeu cruel. Contraints d’y participer pour rester en vie, ils vont vite en découvrir les règles. Les jeux proposés sont symbolisés par des cartes à jouer, et le chiffre sur la carte indique le niveau de difficulté du jeu, tandis que le couleur indique son type.

 

Mon avis :

Des individus issus de Tokyo se réveillent sans le moindre souvenir de ce qui s’est produit récemment dans leur existence. Ils émergent à Kyoto, chacun disposant d’une carte de jeu (Roi – Reine – Valet…)

Un cadre dans une société, un chauffeur poids lourds, un détective privé, des sœurs mystérieuses… ils sont 11, dont Alice, une jeune femme élancée et pleine d’assurance, qui néanmoins déteste la vie dictée par la société. Sa rencontre avec une autre jeune femme, Kina Sato, va les placer sur le centre de l’échiquier de ce jeu intriguant.

Alice on Border Road s’annonce comme étant un énième « survival post apocalyptique ». Malheureusement, pour ce premier tome, on ne plane pas réellement, les protagonistes ne se démarquent pas et se prennent bien trop vite au jeu. Certes, ils n’ont aucun souvenir de leur passé immédiat, ont chacun une carte de jeu, mais se sentent conditionnés sans trop réfléchir. Chaque participant, hormis un seul, protège sa carte pensant que c’est le seul moyen de se sortir de leur condition.

 Étrange que le résumé de l’éditeur se porte sur une autre protagoniste qu’Alice car la jeune femme introvertie est Kina, tandis qu’Alice affiche une soif de vivre malgré les apparences, qui peuvent être trompeuses comme elle le relate.

Graphiquement, on se retrouve avec certaines planches de bonnes qualités, sans plus. Les décors arrières-champ manquent de détail, sauf quelques paysages de Kyoto qui valent le détour.

Vous l’aurez compris, ce manga n’est pas l’un des meilleurs de l’année; mais soyons correct, ceci est un tome 1, donc à voir pour les prochains.

 

PlancheA_311623.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

alice on border road,kuroda,asô,delcourt  tonkam,610,survival,092017

alice on border road,kuroda,asô,delcourt  tonkam,610,survival,092017

alice on border road,kuroda,asô,delcourt  tonkam,610,survival,092017

Coq de Combat

Un commentaire sur “Alice on Border Road T1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :