Les lames d’Âpretagne. T1 : Tonnerre de Brest.

Dessin: Noë Monin (story bord Christopher Lannes)
Scénario : Luc Venries et Yoann Corric.
Editeur: Casterman
Sortie : août 2016.
64 pages.
Genre :Héroic-fantasy.

 

Le résumé.

« Rien de mieux que de bonnes beignes pour forger une amitié! »
Et même si Van, l’imbuvable héritier du roi, n’est pas vraiment d’accord, il n’en doit pas moins obéir à son père en faisant équipe avec Faust, un esclave revanchard. Car ce n’est qu’à cette condition qu’il acquerra la maturité nécessaire pour monter à son tour sur le trône d’Âpretagne.

« C’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la limace ! ».

809a3-2803431532
Mon avis.

Ce nouveau triptyque d’Heroic fantasy me fait penser paradoxalement à un conte. Et les contes sont souvent très cruels sous des faux airs de récits enfantins .L’horrible est donc de mise pour ce titre avec pas mal de tueries, de traîtrises et d’autres amusement du genre. Mais le tout est contrebalancé et adouci par des propos souvent moqueurs ou désinvoltes voire grivois( même poétique !). Le dessin atténue aussi pas mal la violence. Un trait où on peut entrevoir des influences comme Munuera ou Mourier, il y a pire comme référence non ? On sent clairement une dynamique proche du dessin animé dans son traitement qui se veut nerveux et pétaradant. Seul petit bémol pour émousser l’orgueil des auteurs ;-), les scènes d’action sont parfois trop surchargées pour bien tout suivre.
En tout cas le duo formé par Van et Faust fonctionne bien et c’est avec plaisir qu’on tourne les pages. A conseiller pour un jeune lectorat masculin , à partir de 10 ans bordel de merde!

 Visitez Sepiablog pour plus d’info. 

apretagne.jpg

a07-3e78901.gif Dessin

a06-3e788fc.gifScénario

a06-3e788fc.gifGlobal.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Un commentaire sur “Les lames d’Âpretagne. T1 : Tonnerre de Brest.

Ajouter un commentaire

  1. bodoï critique le dessin. de ce que j’en voie, il n’a pas l’air si mal. Pour le reste, chercher à faire la comparaison avec Lanfeust dès qu’on voit de l’héroïc fantasy n’aide peut-être pas à renouveler le genre.

    J'aime

  2. Merci beaucoup pour cette critique, Samba. Tu n’émousses absolument pas mon orgueil, je tâcherai d’être plus clair dans les scènes d’action du second tome. ^^

    J'aime

  3. Il faut toujours que je rouspète sur un truc ou l’autre .Bravo pour le boulot fourni.
    Bonne merde pour la suite.Mon filleul attend déjà le tome 2 avec impatience !
    Vive l’Apretragne libre !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :