Festival BD de Bruxelles.

Ce dimanche 4 septembre, SambaBD s’est rendu à Bruxelles pour son festival BD. Un festival qui prend de l’ampleur au fil des années(90.000 visiteurs ).

BD fete BXL 007.JPG

( de 7 à 77 ans )

Direction l’hôtel Thon où Skippy à rendez-vous avec Jean-Paul Krassinsky, auteur du crépuscule des idiots pour sa première interview. Une interview qui nous laisse une très bonne impression mais je laisse à Skippy le soin de vous en dire plus dans sa chronique parue ce mardi 5/9.

BD fete BXL 001.JPG


On enchaîne avec Devig pour le tome 4 de Scott Leblanc (pour jeudi 7/9). L’interview se passe bien mais on sent l’auteur un peu perplexe sur la réussite de son album.

BD fete BXL 003.JPG

On évite la drache nationale de peu et on se rend au parc royal où se déroule le festival.

BD fete BXL 010.JPG

On commence timidement notre visite, notre but est de trouver les attachées de presse avec lesquelles nous collaborons. J’en profite pour faire ma seule dédicace du jour avec un artiste que j’apprécie énormément : Joël Alessandra, une belle rencontre.

BD fete BXL 019.JPG

On se dirige ensuite place du Sablon pour se restaurer. Une fois rassasié, un petit tour chez Paquet et la chance nous sourit, on tombe sur Caroline qui s’occupe des relations presse. Très bel accueil et on se retrouve avec une grosse pile d’albums à chroniquer. On doit maintenant se rendre chez Casterman pour une nouvelle interview de Casado et Nicolas Perge pour les aventures ahurissantes de Benjamin Blackstone( pour vendredi 16/9). Je dois bien avouer que ce titre ne nous inspirait pas trop au départ mais la rencontre fut assez mémorable. D’ un côté un Nicolas Perge passionné par son travail et d’un autre côté, la musique de la langue espagnole de Casado traduit par Valérie (attachée de presse de Casterman). Un enthousiasme vraiment communicatif qui sera certainement retranscrit par Skippy dans sa chronique.

BD fete BXL 014.JPG

BD fete BXL 015.JPG

Ensuite on rencontre un ministre des affaires étrangères, des anglais célèbres et même un super-héros.

BD fete BXL 016.JPG

BD fete BXL 009.JPG

BD fete BXL 005.JPG

Skippy n’arrête pas puisqu’ il réalise une interview improvisée en anglais SVP de Wibert van der Steen pour Ayak et Boris chez Kramiek.

BD fete BXL 012.JPG

Voilà qui a bien rempli notre journée ….je pense que l’année prochaine pour faire mieux, il faudra avoir un don d’ubiquité.

BD fete BXL 013.JPG

La dédicace dans la peau.

82565050_79387780.jpg

240469650_B979613113Z.1_20160904195750_000_GQR7HR823.2-0.jpg

La parade des ballons .

Samba.

Ajin – tome 6

Ajin T6.jpgScénario : Tsuina Miura

Dessin : Gamon Sakurai

Éditeur : Glénat manga

194 pages

date de sortie : juillet 2016

 

 

 

Le leader terroriste Sato, fort d’un nombre accru de sympathisants, poursuit sa série d’assassinats. Prêt à tout pour le vaincre, Kei décide de faire front commun avec Tosaki, le chef du comité de gestion des ajin. La situation du jeune immortel prend alors une toute nouvelle tournure. Face à un ennemi de plus en plus violent, l’union fera-t-elle la force ?

ajin,miura,gamon sakurai,glénat manga,fantastique,immortalité,710,072016

 

Déjà couronnée de succès au Japon avec des chiffres de vente à faire pâlir d’envie n’importe quel éditeur de BD franco/belge, Ajin s’est vue récompensée lors de la Japan Expo 2016 à Paris en obtenant les prix de la meilleure nouvelle série et du meilleur Seinen. Ne lisant pas suffisamment de manga, je ne saurai dire si les prix sont mérités, mais en tout cas je peux affirmer sans retenue qu’ils ne sont sûrement pas volés tant la qualité de la série est égale d’un volume à l’autre.

A chaque nouvel épisode, l’auteur arrive à créer un effet de surprise permettant de garder attentif son lectorat. Ce sixième opus ne déroge pas à la règle même s’il est totalement dénué d’action à l’inverse de l’explosif tome 5. Le calme après la tempête et sans doute avant également.

Cette alliance contre nature passée entre Kei et Tosaki pour lutter contre Sato nécessite de sérieux préparatifs et les invite à une pause forcée avant les combats à venir. C’est aussi à nouveau le temps des questionnements pour Kei à propos de sa condition.

C’est le temps aussi d’une pause scénaristique durant laquelle l’auteur développe des personnages secondaires comme la jeune Izumi Shimomura et Kai qui se trouve en prison pour avoir aidé son ami Ajin au début de la série.

Enfin, cette pause se termine avec l’apparition d’un nouveau personnage qui à n’en pas douter devrait avoir un rôle important pour la suite.

 

Dans ce 6ème tome, l’auteur réussi la gageure de maintenir la pression dans son récit en apportant des éclaircissements, (notamment concernant les fameux IBM – Invisible Black Matter – ces entités propres à chaque Ajin source de leur force et de leur pouvoir), et de nouvelles pistes, ceci sans la moindre scène d’action.

 

Comme les personnages, le lecteur s’est ici bien reposé et doit s’attendre à une suite des plus mouvementée !

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

 

ajin t6_pl.jpg

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑