Le sang des Lâches

001.jpg1.jpgTome 3 – La conjuration

Dessin et scénario : Jean-Yves Delitte

Editeur : Casterman

48 pages – cartonné

Sortie : 25 mai 2016

Aventure – thriller – historique

 

Présentation de l’éditeur :

Quel complot se trame derrière le grand incendie de Londres de 1666 ?

 1666, malgré la restauration de la royauté, l’Angleterre connaît des heures sombres. L’impétueuse République batave des sept Provinces-Unies dispute à la Royal Navy son hégémonie sur les mers et les océans. Dans les campagnes, la famine et le désarroi poussent plus d’un brave homme au brigandage. À la Cour, les complots se font jour pour renverser Charles II. Même les rues de la capitale, qui gardent encore les traces d’une effroyable épidémie de peste, ne sont pas épargnées par le trouble. Un terrifiant individu, caché sous les habits d’un médecin de la peste, éventre les femmes de petite vertu. Le major Arthur J. Joyce Byron Pike, pour avoir porté secours à une favorite du roi, a été invité à la Cour. Mais ce qu’ignore alors l’officier supérieur, enquêteur principal dans la police du roi, c’est qu’il vient de mettre le pied dans un nid de frelons où tous les coups sont permis.

le sang des lâches,tome 3,la cojuration,delitte,casterman,25 mai 2016,aventures

Mon avis :

Le major Arthur J. Joyce Byron Pike reprend du service pour une intrigue au cœur de l’Angleterre du XVIIème siècle. Son côté froid, lucide et implacable anime un scénario basé sur une reconstitution historique documentée mais qui est d’abord la narration d’une passionnante enquête policière. Le rythme est soutenu, le découpage rapide, les scènes d’action alternent avec celles plus dialoguées de mise en place du contexte, il n’y a pas de temps morts !

le sang des lâches,tome 3,la cojuration,delitte,casterman,25 mai 2016,aventures

Le dessin de Delitte est extraordinaire, en ce qui concerne les paysages, les décors et surtout les bateaux, avec des doubles pages dont il a le secret. Son usage des fonds de page noirs ou blancs en alternance vient souligner le cadre narratif, ce qui permet au lecteur de bien se situer dans l’histoire.

le sang des lâches,tome 3,la cojuration,delitte,casterman,25 mai 2016,aventures

Le peintre officiel de la Marine belge signe ici le début d’une nouvelle aventure en deux épisodes, dont on attendra la suite et la fin avec impatience.

le sang des lâches,tome 3,la cojuration,delitte,casterman,25 mai 2016,aventures

 

a08-3e78906.gif Dessin

a08-3e78906.gif Scénario

a08-3e78906.gif Moyenne

 

Le site internet de Casterman : ICI

 

Skippy.

 

Sept – Tome 17 – Sept mages

sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016Scénario : Serge Lehman
Dessin : Emmanuel Roudier
Éditeur : Delcourt
64 pages
date de sortie : avril 2016
genre : héroïc-fantasy

 

 

 

Féric siège sur le trône du royaume de Cocaigne. Son règne n’est pas des plus reposants puisqu’il doit faire face aux velléités de son frère, Jean le Nécromant, qui cherche par tous les moyens à le renverser. Il a d’ailleurs trouvé un moyen puissant en levant une armée de monstres, mélange de morts-vivants et de goules. Le bon roi n’a qu’un recours pour contrer cette magie noire, celui du dieu Herne qui conseille de recruter sept mages aux pouvoirs très spécifiques. Tous d’origines et de traditions très différentes, les sept mages devront apprendre à combiner leur magie et surmonter leurs divisions pour vaincre l’ennemi.

 

sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016

 

Les séries concept en BD se déclinent parfois en saisons à plus forte raison quand elles sont composées de one-shots. Nous voici déjà rendus à la troisième saison de la série Sept et 17 albums sont déjà parus en comptant celui-ci. Tous ne sont pas du même niveau, mais quelques uns valent le détour et ce, quel que soit le genre du récit. Vous trouverez de tout dans cette série : polar, thriller, héroïc-fantasy, science-fiction, horreur … il y en a pour tous les goûts.

Ici Serge Lehman nous emmène dans un récit médieval-fantasy mâtiné de fantastique et de mythologie. En grattant un peu, on trouve derrière cette histoire assez convenue de lutte fratricide entre le bien et le mal, un deuxième niveau de lecture qui se situe au niveau des forces recrutées par le roi Féric. En faisant se côtoyer la puissance païenne, la sagesse romaine, la philosophie grecque et la charité chrétienne très différentes les unes des autres et que tout semble opposer, Serge Lehman ne cherche-t-il pas à nous montrer que l’union fait la force et qu’à tout bien réfléchir, si l’on arrive à prendre le meilleur de chacun, les forces maléfiques n’ont qu’à bien se tenir ? Ok, c’est un peu simpliste, mais ça fonctionne et ce, malgré une narration un peu trop linéaire et prévisible.

 

Le dessin de Roudier est du même acabit : efficace et sans surprises, avec néanmoins quelques belles séquences évoquant les mythes des super héros lorsque les mages utilisent leurs pouvoirs.

Au final, on a un bon album divertissant mais qui toutefois ne rentre pas dans le top 5 de la série.

 

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑