LES POILUS D’ALASKA TOME 1 : Moufflot, Hiver 1914

les poilus d'alaske,brune,delbosco,duhand,castermanLES POILUS D’ALASKA Tome 1

MOUFFLOT, HIVER 1914

CASTERMAN – Parution 28 août 2014

PRIX 13.50 € – 58 PAGES

DESSIN: FELIX BRUNE

SCENARIO: M.DELBOSCO & D.DUHAND

COULEURS: Albertine RALENTI

 

Hiver 1914, la première guerre mondiale fait rage en France, les balles sifflent, les hommes meurent, mais ce sont le froid, la neige et les privations qui minent le moral des troupes.

les poilus d'alaska,brune,delbosco,duhand,casterman

Le capitaine Moufflot et ses hommes se font décimer sur le front des Vosges! fait prisonnier Moufflot, blessé, va s’échapper de l’hôpital allemand où il est soigné alors qu’à l’arrière tout le monde le croit mort et que certains, tel son ami le commissaire Melun, en profitent pour compter fleurette à sa présumée veuve.

L’état major français pérore lamentablement; les pots de vin permettent à des industriels sans vergogne de vendre leurs armes pour le moins inutiles et les hommes meurent dans une guerre qu’ils croyaient gagner en quelques jours

Pendant ce temps en Alaska, l’ingénieur Haart et le père Benoît sont sur le départ, ils retournent en France pour rejoindre les troupes et défendre leur pays. Ils laissent sur place Scotty Howard, un as du traîneau, le seul homme capable de comprendre et se faire obéir par ces chiens sauvages qui tirent les équipages à travers la neige et le blizzard.

les poilus d'alaska,brune,delbosco,duhand,casterman

Revenu dans son régiment, Moufflot, qui connaît l’Alaska et les hommes qui y vivent, va avoir une idée de génie: ramener en France une meute de 400 chiens qui serviront à l’armée française pour se déplacer dans la neige hivernale.

les poilus d'alaska,brune,delbosco,duhand,castermanMais pour cela il devra revoir Scotty avec qui il a un compte en suspens….

En cette année de centenaire où paraissent de nombreux albums, livres et documentaires sur le premier conflit mondial, les auteurs de cet album nous font connaître une histoire oubliée de cette désastreuse guerre; à peine romancée cette épopée est captivante à suivre et nous attendons le second tome avec impatience.

Le dessin « classique » de Felix Brune donne un style d’époque à l’aventure, les costumes et les visages ont un air de vieille carte postale nostalgique du passé.

Les scénaristes Michael Delbosco et Daniel Duhand ont très bien raconté cette histoire classée secret défense depuis des lustres et les couleurs pâles de Albertine Ralenti m’ont donné froid même en lisant cet album près du poêle à bois!

a08-3e78906.gif

 

 

JR

 

les poilus d'alaska,brune,delbosco,duhand,casterman

 

 

 

Love in vain

love in vain, mezzo, dupont,glénat,noir et blanc, robert johnson,blues, biopic, biographie,états-unis,années 30, musique,092014,08/10love in vain, mezzo, dupont,glénat,noir et blanc, robert johnson,blues, biopic, biographie,états-unis,années 30, musique,092014,08/10Scénario : J.M. Dupont

Dessin : Mezzo

Editeur : Glénat

72 pages (format à l’italienne)

date de sortie : septembre 2014

Genre : biographie

 

 Black’n Blues

 

Quel est le point commun entre Robert Jonhson, Brian Jones, Alan Wilson, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain, Amy Winehouse ? Ils sont tous membre du même club, le tristement célèbre « club des 27 » regroupant tous ces artistes influents du rock, morts à 27 ans. Si Robert Johnson est peut être le moins connu du grand public, il est certainement celui qui a le plus influencé la scène blues et rock du XXème siècle. Des Rolling Stones aux White Stripes en passant par Hendrix, Clapton, Dylan ou Led Zeppelin, le génie de Johnson à marqué des générations de musiciens. Pourtant, il ne laisse de sa très courte carrière – 2 ans seulement – que 29 morceaux, 2 photos et … 3 tombes ! Voilà comment se forge une légende du rock : du talent, du mystère, une existence sulfureuse pour les ingrédients principaux, assaisonnés d’un coup de pouce du destin, ou du diable.

 

 

 « Musique du diable peut-être, mais quoi de mieux pour apaiser les âmes en peine »

 

 

De ce dernier point, Robert Johnson, se targuait d’avoir tiré ses dons en vendant son âme à Belzébuth. La pratique était courante dans le sud des États-Unis des années 30 où, être pauvre et noir – triste euphémisme – ne facilitait pas la vie. Se vanter d’avoir pactisé avec le diable était un moyen pour les bluesmen qui sillonnaient les routes d’effrayer leurs agresseurs. Il n’empêche, le mystère et la débauche n’ont cessé d’accompagner la vie de Robert Johnson. Ses deux années de carrière sont jalonnées de conquêtes féminines et de torrents d’alcool. Sa vie s’achèvera au croisement de ces deux routes en 1938. Il à 27 ans, et meurt vraisemblablement empoisonné par un mari jaloux. A moins que la cause du décès ne soit tout autre …

 

love in vain,mezzo,dupont,glénat,noir et blanc,robert johnson,blues,biopic,biographie,états-unis,années 30,musique,092014,0810

 

 

Quel magnifique et vibrant hommage que Mezzo et Jean Michel Dupont lui rendent dans ce très bel album. Dans un format à l’italienne, avec un dos toilé du plus bel effet, la vie de cet artiste défile comme un film noir. De son enfance difficile – un père absent, une mère qui se tue à la tâche dans les champs de coton – à son agonie, nous suivons pas à pas cet artiste à l’âme tourmentée dont l’histoire nous est contée par un énigmatique narrateur qui nous révèle son identité en toute dernière page (le lecteur un peu malin se doute vite de qui lui parle !).

 

Les planches de Mezzo (le roi des mouches, deux tueurs, …) d’un noir profond et intense restituent à merveille la moiteur du Mississippi et la moiteur du récit. On est d’abord envouté par ce trait épais qui n’est pas sans rappeler celui de l’américain Charles Burns dans Black Hole. Ensuite, on prend le temps de s’attarder sur les pages pour en apprécier la multitude de détails qui contribue à créer cette atmosphère si envoutante. C’est diablement efficace.

 

 

love in vain,mezzo,dupont,glénat,noir et blanc,robert johnson,blues,biopic,biographie,états-unis,années 30,musique,092014,0810

 

 

Pas besoin d’être un grand fan de blues pour apprécier cet album et l’histoire de cet artiste extraordinaire que fut Robert Johnson et qui fut classé en 2003 5ème meilleur guitariste de tous les temps par le magazine rolling stone. Si aujourd’hui sa musique peut paraitre quelque peu surannée les amateurs de blues et de rock lui doivent beaucoup.

Un très bel album qui se termine en musique puisque les auteurs ont eu la bonne idée de nous présenter les textes de 7 morceaux dont Love in Vain, Cross Road Blues ou Sweet Home Chicago.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

 

Love In Vain

http://www.deezer.com/plugins/player?autoplay=false&playlist=false&width=700&height=80&cover=true&type=tracks&id=2989681&title=&app_id=undefined

 

http://www.deezer.com/plugins/player?autoplay=false&playlist=false&width=700&height=80&cover=true&type=tracks&id=9914835&title=&app_id=undefined

 

 

Sweet Home Chicago

http://www.deezer.com/plugins/player?autoplay=false&playlist=false&width=700&height=80&cover=true&type=tracks&id=2989692&title=&app_id=undefined

 

http://www.deezer.com/plugins/player?autoplay=false&playlist=false&width=700&height=80&cover=true&type=tracks&id=1660357&title=&app_id=undefined

 

 

Travelling Riverside Bluesman

http://www.deezer.com/plugins/player?autoplay=false&playlist=false&width=700&height=80&cover=true&type=tracks&id=75270057&title=&app_id=undefined

 

 

 

love in vain,mezzo,dupont,glénat,noir et blanc,robert johnson,blues,biopic,biographie,états-unis,années 30,musique,092014,0810

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑