Down Under – tome 3 – Terra Nullius

down under,terra nullius,poussières de rêve,l'homme de kenzie s river,sergeef,pezzi,chagnaud,glénat,australie,outback,bush,aborigènes,western,road moviedown under,terra nullius,poussières de rêve,l'homme de kenzie s river,sergeef,pezzi,chagnaud,glénat,australie,outback,bush,aborigènes,western,road movieScénario :  Nathalie Sergeef

Dessin : Fabio Pezzi

Éditeur : Glénat

48 pages

date de sortie : novembre 2014

genre : western, saga, road movie, aventure

 

 

 

Tome 1 – l’homme de Kenzie’s river

Tome 2 : poussières de rêve

parution : juin 2012

parution : août 2013

down under,terra nullius,poussières de rêve,l'homme de kenzie s river,sergeef,pezzi,chagnaud,glénat,australie,outback,bush,aborigènes,western,road movie down under,terra nullius,poussières de rêve,l'homme de kenzie s river,sergeef,pezzi,chagnaud,glénat,australie,outback,bush,aborigènes,western,road movie

 

 

 

 

A la fin du XIXe siècle, Ian McFarlane rejoint la propriété familiale qu’il avait quitteé 7 ans plus tôt. Il est accompagné de Allambee, son ami aborigène et de Lonan O’Farrell ‘un jeune orphelin irlandais tout juste débarqué sur le continent, et qui fuit un père adoptif violent. Arrivé à destination, il découvre que son père est mort, que son frère Kyle à disparu et que sa famille s’est faite dépossédée de ses terres par la famille Barnes. Après avoir confié le jeune orphelin à une tribu aborigène, les deux compagnons d’infortune partent à la recherche de Kyle. (tome 1 – l’homme de Kenzie’s River).

 

 

Les frères McFarlane et Allambee se retrouvent dans une petite ville minière tandis que  Elisabeth Barnes a lancé ses sbires à leur trousses pour leur régler définitivement leur compte. Charles Daniels, un des exploitants de la mine leur confit une mission : retrouver la trace d’un géologue français porté disparu. C’est à dos de dromadaires qu’ils entament leur périple dans le terrible outback. Pendant ce temps, le jeune Lonan grandit auprès des aborigènes et s’initie à leur culture.(tome 2 – poussières de rêve)

Ian et Kyle McFarlane ont finit par mettre la main sur le géologue, ou du moins ce qu’il en reste. Mais surtout, il ont compris ce que convoitait le géologue et Charles Daniels : un filon de diamant qui se situe au cœur d’un lieu sacré pour les aborigènes. Pas question de révéler ce site aux prospecteurs sous peine de le voir détruit à tout jamais. Pendant ce temps là, Elisabeth Barnes qui poursuit ses sombres desseins, se voit remettre fermement à sa place par son mari, de retour d’Angleterre. Le jeune Lonan, lui, semble suivre les rêves aborigènes. (tome 3 – terra nullius)

 

down under,terra nullius,poussières de rêve,l'homme de kenzie s river,sergeef,pezzi,chagnaud,glénat,australie,outback,bush,aborigènes,western,road movie

Remplacez les indiens par les aborigènes, les déserts de l’Arizona ou les montagnes du Colorado par le Bush et l’Outback, et vous obtenez un western Australien. Avec Down Under, Nathalie Sergeef a créé une mini saga familiale à mi chemin entre le road-movie et le western.

 

Tous les ingrédients d’une histoire palpitante sont réunis : des personnages hauts en couleur, de l’exotisme et du dépaysement, des contrées sauvages et immenses sur un fond historique et social poignant. La sauce prend bien sur le premier tome mais malheureusement elle se dilue légèrement à partir de la moitié du deuxième tome. Les différents fronts narratifs qui sont lancés ne se rejoignent pas et le fil rouge de l’histoire s’effiloche dans le troisième tome. L’histoire se perd dans les rêves aborigènes au détriment de l’intrigue entre les Barnes et les McFarlane. Cette intrigue qui sert de support pour décrire la situation entre les colons et les aborigènes en cette fin de XIXe siècle à du mal à tenir la route et finit par s’essouffler. Dommage, car le côté instructif du scénario est passionnant et bien documenté. Mais, le message se perd et tout devient un peu confus.

down under,terra nullius,poussières de rêve,l'homme de kenzie s river,sergeef,pezzi,chagnaud,glénat,australie,outback,bush,aborigènes,western,road movie

Alors que le scénario perd en intensité au fil des albums, le dessin gagne en majesté. Les planches dessinées par Fabio Pezzi et mises en couleurs par Jean Jacques Chagnaud (un cador en la matière) sont sublimes et répondent parfaitement aux codes du genre. Les paysages australiens et la culture des aborigènes sont ici superbement mis en valeur nous plongeant dans des paysages époustouflants.

Down Under reste une bonne série divertissante et instructive qui mérite le détour et dans laquelle il fait bon s’évader.

Ma note pour les 3 tomes

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

 

 

 

 

Le paradis des chiens tome 1

Le paradis des chiens tome 1

Auteure: Sayuri Tatsuyama

Editions: Glénat Kids

Parution: novembre 2014

 

Il existe quelque part dans ce monde, un pays réservé aux chiens. Tous les chiens le connaissent, savent comment s’y rendre et y vont régulièrement. C’est également là que vivent ceux qui ont terminé leur existence terrestre. Ils y sont heureux et obtiennent le privilège de transmettre une seule lettre à un humain de leur choix…

Dans ce premier tome, nous découvrons six chiens, leurs maîtres et leur histoire, de Lily et sa jeune maîtresse malade à Skip, petit chiot abandonné qui avait rendu la sourire à un vieux monsieur…

 

Que se passe-t-il quand les chiens nous quittent?

 

 

Ce joli manga, tendre et triste à la fois, s’inspire d’histoires vraies en les agrémentant d’une touche de fantastique permettant de donner la parole à nos amis canins.

Toute personne ayant eu un animal et en particulier un chien, sait la relation particulière qui unit l’animal et son maître. Et lors de l’inéluctable séparation, la consolation difficile, la culpabilité latente parfois, les reproches, toutes ces phases du deuil de l’ami perdu.

Cet ouvrage rempli de sensibilité arrive à nous faire revivre nos émotions devant la perte d’un animal, attriste et apaise en même temps en permettant ce dernier contact fantastique entre le chien et son maître…

Le dessin, en noir et blanc, simple, sans fioritures excessives, privilégiant lesgros

S’il n’explique pas l’inexplicable, ce manga peut aider un enfant à cicatriser la blessure de la perte de son animal préféré.

Je pense que ce manga peut avoir un effet thérapeutique…

 

 

Mon avis:

Sasmira

 

LADY S – Tome 10: ADN

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014Dessin & scénario : Philippe Aymond

Editeur : Dupuis

Sortie : 14/11/2014

48 pages – cartonné

Aventure, thriller, services secrets.

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Shania, alias Lady S, a décidé de tourner la page et d’avoir, enfin, la vie normale à laquelle elle aspire. Pour rejoindre son père aux États-Unis, elle doit prouver par test ADN qu’elle est bien sa fille. Rien de plus simple en apparence : il lui suffit de le rejoindre à Berlin, où il séjourne le temps d’un colloque scientifique. Mais une révélation inattendue vient compliquer ses projets. Rattrapés une fois de plus par leur passé, Shania et Abel Rivkas vont se trouver au cœur d’une lutte secrète entre les services secrets américains et allemands.

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014

«Hmm…Je vois. Votre silence a un prix, j’imagine ? Qu’est-ce que vous voulez ? »

 

Mon avis : Ce dixième tome de la série « Lady S » marque un tournant. Jean Van Hamme, notre maître à tous, tire sa révérence et laisse Aymond seul aux commandes de la série que ce soit au niveau du dessin mais aussi et surtout au niveau du scénario. Cependant, l’ombre de Jean Van Hamme n’est pas bien loin. J’en veux pour preuve le remerciement de Philippe Aymond en début d’album : « Un grand merci à Jean pour son aide précieuse dans l’élaboration de cet épisode ». L’oiseau va quitter le nid mais on lui apprend encore à voler…En effet, ce n’est pas toujours évident de construire un scénario compliqué à souhait, qui vous plonge dans les services secrets avec ses vérités et ses trahisons. C’est qu’il faut avoir une vue globale de la série, ne pas faire de faux pas, et rester en même temps créatif pour amener d’autres idées, de nouvelles situations. Bref, il faut amener de l’eau au moulin.

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014

Il faut du grain à moudre. Aymond se tourne maintenant vers les origines de Shania qui veut régulariser sa situation, rentrer aux Usa et vivre une vie normale près de son père. Mais ce qu’elle va apprendre, et qu’elle ne connaissait pas, va compliquer très fortement la donne, d’autant plus que certains services secrets espèrent encore récupérer des informations et spéculer sur le passé de Lady S.

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014

A propos du dessin, Philippe Aymond continue sur sa lancée des autres tomes de la série. Son dessin est clair, posé, presque parfait, sans fioritures,classique, mais aussi sans audace graphique. Qui lui reprocherait d’autant plus que dans ce défi, c’est le scénario qui a le plus d’importance ? Aymond sera-t-il à même de relever le défi de succéder à Jean Van Hamme ? Voilà le véritable enjeu de cet album !

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014

On peut dire qu’au niveau de scénario, Aymond assure et garde le cap. Franchement, ce n’est qu’après avoir lu l’album que j’ai remarqué que le nom de Jean Van Hamme n’était plus repris sur la couverture. Je crois que c’est un indice positif pour Aymond. Reste à voir s’il va tenir la distance. Mais je suppose que si Van Hamme lui a laissé la maîtrise totale de la série, c’est qu’il savait à qui il a affaire… L’avenir nous le dira mais je pense que l’on peut être optimiste à ce sujet. La lecture est on ne peut plus sympathique. Fluide, un vrai plaisir de lecture, un bon moment de détente après une journée harassante.

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014

 

 

a08-3e78906.gifScénario 

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Lien vers la fiche technique du « Lady S – tome 10 : ADN »: ICI.

 

Capitol.

Lady S, ADN, Aymond, Van Hamme, Dupuis, 8/10, Aventure, services secrets, thriller, 11/2014

Chi – une vie de chat T11

 

Chi –  une vie de chat tome 11

(Chi’s sweet home)

Auteure: Konami Kanata

Editions: Glénat Kids

Parution: novembre 2014

 

Chi est une petite chatte qui a été recueillie par un petit garçon,  Yohéi et ses parents. Ce manga relate la vie quotidienne et les aventures de cette chatte d’appartement. Dans ce onzième tome, Chi est très inquiète car Yohéi et sa maman sont partis et d’après Minou, son copain chaton, ils ne reviendront jamais!

Chi s’ennuie avec papa et passe de longs moments dans le parc entourant l’immeuble à rêvasser. La maman des chatons du parc s’intéresse de plus en plus à elle et Chi se demande ce qu’elle lui veut, et pourquoi l’appelle t’ elle Sara?

 

 

La vie compliquée des chatons

 

 

L’auteure est une mangaka japonaise dont les oeuvres racontent la vie de chats d’appartement. Le premier tome de Chi’s sweet home paraît en 2004 et le succès est rapidement au rendez-vous. Le manga est adapté en série animée et diffusé depuis septembre 2014 sur PIWI en France.

Chi est un manga qui s’adresse aux jeunes lecteurs de 6 à 9 ans environ. Le comportement de Chi et les sentiment qui l’animent feront écho à la vie des tout-petits. Le dessin, tout en rondeur, simplifié dans les décors et délicatement coloré dans les tons pastels est très attirant. La découpe très claire, les phylactères et les dialogues très simples et le sens de lecture européen, facilitent la vie des jeunes lecteurs.

Un joli manga à offrir à tous les petits amoureux des chats !

 

 

Mon avis:

 

Sasmira

 

 

BLAKE ET MORTIMER – Tome 23: Le Bâton de Plutarque.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014Dessin : André Julliard – scénario : Yves Sente

D’après les personnages d’Edgar P. Jacobs

Editeur : Blake et Mortimer (Dargaud)

Sortie : 05/12/2014

64 pages – cartonné

Aventure, Science-fiction.

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Le capitaine Blake vient de réussir, aux commandes d’un prototype du Golden Rocket, à déjouer une attaque suicide contre le Parlement anglais. Un exploit qui lui vaut d’être recruté par le MI 6. Sa mission ? Faire gagner aux Alliés la Deuxième Guerre mondiale et les préparer pour… la troisième ! Dans une base secrète du MI 6, Blake découvre que son partenaire n’est autre que Mortimer, son ami d’enfance. Plongés au cœur d’une vaste affaire d’espionnage et de guerre technologique entre grandes puissances, les deux hommes vont côtoyer un étrange et fort peu sympathique spécialiste des langues slaves, un certain colonel Olrik…

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

«Il reste une carte à jouer, Commandant :

le Golden Rocket ! »

 

Mon avis : Hello, old chap ! Elitiste ? Vous avez dit élitiste ? La chronique de ce jour concerne le dernier Blake et Mortimer, d’après Edgar P. Jacobs, scénarisé par Yves Sente et dessiné par André Julliard. Il s’agit encore une fois d’une des toutes grosses sorties de cette fin d’année 2014.Il est numéro 1 du top 5 des ventes (information du Télémoustique, magazine belge bien connu…des belges). A moins qu’il faille parler d’élitisme quand on parle d’albums qui se vendent bien ? Quoiqu’il en soit, Samba BD se doit de parler aussi de ces albums qui comptent grandement dans le paysage BD ce mois de décembre 2014 en librairie et sous les sapins.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

L’éditeur, sur son site internet, cadre magnifiquement l’album et la place qu’il prend dans la saga : « Dans Le Bâton de Plutarque, 23e récit des Aventures de Blake et Mortimer, Yves Sente et André Juillard imaginent la toute première collaboration des deux héros. Le récit se déroule avant Le Secret de l’Espadon, nous sommes alors au printemps 1944… ». Le décor est planté ! A force de remplir les trous, les zones d’ombres laissées par Edgar P. Jacobs, il est important de savoir où l’histoire prend place : juste avant  l’Espadon !

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

Alors, est-ce juste un album de plus pour faire tourner les rotatives et faire fonctionner le tiroir-caisse ? C’est plus que cela. Le récit en lui-même raconte la rencontre entre Blake et Mortimer qui a pour conséquence la formation du duo mythique. Ils se connaissaient déjà enfants mais ils s’étaient perdus de vue. Blake se fait connaître par ses faits d’arme avec le Golden Rocket, l’ancêtre de l’Espadon. Mortimer, lui, travaille sur les projets d’avion du futur. On découvre également dans cet album le personnage d’Olrik qui joue déjà sur plusieurs tableaux. L’histoire est enlevée, avec de l’action. On a tous les éléments pour construire une histoire  de science-fiction historique palpitante. Bravo à Yves Sente qui a réussi une fois de plus avec cet album à se plonger dans l’univers d’Edgar P. Jacobs.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

André Julliard pour sa part « se caméléonise » et intègre complètement le style graphique de Jacobs. Rien à redire, c’est parfaitement customisé dans le style du grand maître. L’exercice n’est pas facile, bravo l’artiste. J’attends cependant le jour où les ayant-droits accepteront de casser le moule et permettront des audaces graphiques et des planches un peu plus décoiffantes tant au niveau de la structure que du graphisme. Mais là, je crois que nous n’y sommes pas encore.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

Alors que faut-il en retenir au final ? C’est un excellent Blake et Mortimer tant au niveau du scénario que du dessin. Cet album amène réellement un plus à la saga et nous apprend à mieux connaître les personnages principaux. J’ai pour ma part lu l’album en une traite. L’album n’a rien d’ennuyeux. C’est toujours bavard, mais pas caricatural. Il faut bien expliquer les choses, surtout si celles-ci sont un peu scientifiques, relèvent des services secrets et de leurs moyens de communication. Vous y apprendrez d’ailleurs ce qu’est le bâton de Plutarque! A noter qu’une version de l’album « à l’italienne » est sortie également et sera vite épuisée. Comme dirait notre ami Mortimer : « Good job, by Jove ! »

 

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

Lien vers la fiche technique du « Bâton de Plutarque »: ICI.

 

Capitol.

 

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

 

 

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

 

 

 

 

Les Chroniques Courtes (65) :Original Sin,Marvel saga V2,vertical T7,les chemins de Malfosse T22,

original sin.jpgORIGINAL SIN

PANINI COMICS – PARUTION KIOSQUE – PRIX : 4.30 €

 

 

Voici le nouveau « crossover » de la maison MARVEL. Cette fois l’histoire commence par un hors série : QUI EST LE GARDIEN ? dans lequel on explique, surtout aux nouveaux lecteurs venus aux comics par les films récents, les origines de ce personnage. Le gardien est un extra-terrestre qui habite sur la face cachée de la lune et dont la mission est de surveiller, enregistrer et classer tous les événements qui surviennent dans notre galaxie. Il ne peut en aucun cas intervenir.

 

Après cet épisode, paru en novembre, arrive le premier numéro de la mini série : QUI A TUE LE GARDIEN ? En effet le gardien a été assassiné, on lui a tiré un projectile en pleine tête et, surtout, on lui a pris ses yeux! ces yeux qui ont vu tant de choses et qui se souviennent……..

Alors commence le véritable récit mené comme une enquête policière dans laquelle les héros vont parcourir la terre à la recherche d’indices et du ou des coupables.

L’histoire semble passionnante et l’auteur JASON AARON a eu l’idée géniale d’utiliser des « seconds couteaux », des personnages que l’on ne voit pas tous les jours et qu’il va associer de façon souvent disparate.

Ainsi Dr Strange et le Punisher, Emma Frost et Ant Man, etc.

original sin c.jpg

 

Une série à suivre!

 

 

a07-3e78901.gifMa note 

JR

———————————————————————

marvel saga.jpgMARVEL SAGA V2
PANINI COMICS KIOSQUE – TRIMESTRIEL – PRIX : 5,50 €

N°1 FACE-A-FACE ( PUNISHER WAR ZONE ) – SORTIE FEVRIER 2014

 

 

MARVEL SAGA est une parution kiosque de Panini qui a le mérite de présenter des épisodes complets qui n’ont, souvent, rien à voir avec la continuité des séries classiques MARVEL.

marvel saga s.jpg

 

Cette série est repartie au N°1 en février avec la fin du run de GREG RUCKA sur le personnage du PUNISHER. Dans les épisodes précédents Frank Castle a aidé une jeune veuve, ex membre des marines, à liquider les mafieux qui avaient assassiné son époux, membre de la police.

La veuve, le sergent Cole-Alves, a été arrêté à la fin de l’histoire alors que le Punisher réussissait à s’échapper!

L’histoire commence avec SPIDER-MAN qui se pointe chez les AVENGERS pour leur demander de mettre fin aux agissements criminels du Punisher. D’abord réticents, ces derniers vont donner la chasse au tueur de criminels pour des valeurs morales – seul WOLVERINE, qui va prévenir Castle, n’est pas d’accord car, pour lui, certains criminels ne méritent que la mort.

Nous allons alors assister à une chasse à l’homme dans laquelle les affrontements entre Avengers et Castle seront d’anthologie! Le combat dans la jungle avec BLACK WIDOW est extraordinaire, la tentative de THOR, qui va essayer de convaincre Castle d’arrêter sa vengeance autour d’une bière? est émouvante.

Pendant cette chasse à l’homme le sergent Cole-Alves va être condamnée à la peine capitale; cela force le Punisher à revenir à New-York ( il avait fui en Europe ) et les Avengers l’attendent! mais qui sortira vainqueur de cet affrontement final ?

Une histoire passionnante superbement dessinée par CARMINE DI GIANDOMENICO

a08-3e78906.gifMA NOTE

JR

——————————————————————–

vertical t7.jpgvertical.jpgVERTICAL – Tome 7.

Editeur : Glenat manga

Sortie : 19/11/2014

224 pages

Alpinisme, écologie, escalade, secourisme.

 

 

Mon avis :  Sanpo Shimazaki est secouriste en montagne bénévole. Beaucoup d’amoureux de la montagne se rendent dans les Alpes japonaises, où vit notre héros, et il ne manque jamais de remercier chacun d’eux, heureux de les avoir rencontrés en montagne (résumé de l’éditeur).

 

La série continue son petit bonhomme de chemin et nous sommes déjà au tome 7. Chaque chapitre de l’album est en lui-même une petite histoire, une anecdote. C’est très bien dessiné, bien documenté et très agréable à la lecture. Ceux qui aiment la montagne apprécieront. Cette série sensibilise aussi le lectorat au secourisme en montagne qui n’est pas une mince affaire. Le personnage principal est aussi très positif. Cela nous change de l’ambiance actuelle de certaines séries violentes. Mais la série n’occulte pas non plus les dangers de la montagne où la mort rôde surtout pour les imprudents et les néophytes! La série est terminée au Japon et comporte 18 tomes. Je pense que l’on peut lire un tome indépendamment des autres. C’est mieux de les avoir tous lus mais pas indispensables pour la compréhension. 

 

Lien vers la fiche technique de l’album Vertical tome 7 sur le site de l’éditeur Glénat : ICI.

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

Capitol.
————————————————————————

malfosse.jpgmalfosse c.jpgLES CHEMINS DE MALEFOSSE – Tome 22 : Fortune vagabonde

Editeur : Glénat 

Sortie : 19/11/2014

48 pages-cartonné-couleurs

Histoire, Henri IV, aventure 

 

 

Mon avis :  

Résumé de l’éditeur : Printemps 1595. Dans les rues de Rome l’éternelle, alors que les puissances françaises et espagnoles cherchent à s’attirer les faveurs du pape, un moine est assassiné. Ce dernier était en possession de documents très compromettants au sujet du roi Henri IV. Arnaud d’Ossat, ambassadeur français auprès du Saint-Père, décide d’envoyer l’un de ses hommes pour enquêter sur cette tragique affaire. La piste qu’il suit le mène tout droit au duché de Savoie. Et elle semble étrangement rejoindre celle des mercenaires Gunther et Pritz, à présent accompagnés de la belle Louise…

 

C’est une série qui a débuté dans le magazine « Vécu » en 1997. Scénarisée par Daniel Bardet et dessinée depuis le tome 13 par Brice Goepfert (que l’on voit régulièrement en dédicace à Liège avec son adorable chien),Il s’agit de la série type de bande dessinée historique et plus particulièrement consacrée au 16e siècle, au temps d’Henri IV. Cette série d’après l’éditeur devrait comporter 24 tomes. Daniel Bardet mène sa barque avec maestria. Il est un spécialiste de l’époque et du vieux français qui y était parlé. Brice Goepfert se bonifie d’album en album et livre un travail impeccable. Si vous vous lancez dans cette série de référence, vous avez avantage à lire tous les tomes dans la continuité.

 

Lien vers la fiche technique de l’album « Les chemins de Malefosse » tome 22 sur le site de l’éditeur Glénat : ICI.

 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

Capitol.

 

Garage de Paris

garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110Scénario : Dugomier

Dessin : Bruno Bazile

Éditeur : Glénat (plein gaz)

48 pages

date de sortie : novembre 2014

 

 

 

 Une petite madeleine à l’huile de vidange

 

Deux auteurs de BD déboulent au garage de Paris, dans un bled en Charente. Ils ont rendez-vous avec Marcel, un vieux mécano qui est un véritable livre d’histoire de l’automobile. Le fond de son atelier est rempli de ces vielles bagnoles dont le nom fait office de madeleine de Proust pour bon nombre des plus de 50 ans. Chaque voiture a son histoire, la grande, mais aussi des petites. Marcel en connait un rayon et livre aux deux compères ce qu’il étaient venus chercher : des histoires sur des vieilles caisses.

 

garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110

De la 4cv à l’Alpine A110 en passant par la Panhard Dina Z, la Peugeot 203, la 2 cv, la traction avant, la fameuse « Cox » et même la Jeep Willis (qui servit de véhicule pour les tours de France juste après guerre) chaque véhicule est associé à une image qui à marqué les consciences. Ainsi la Traction, bijou d’innovation pour l’époque, est devenu la voiture des bandits (le fameux gang des tractions) mais aussi la voiture de la libération en 44. La « deuch » qui fait œuvre de sociologie selon sa couleur : beige pour les mères de famille, grise pour les papis, verte ou rouge pour les jeunes cool …

Tout cela est raconté sur un ton ludique et didactique (mais pas trop) et invite le lecteur à un petit voyage dans le temps des plus sympathiques.

 

 

garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110

 

Dans un style semi réaliste, le dessin de Bruno Bazile est correct et précis concernant les véhicules représentés. je trouve en revanche l’encrage un peu épais et grossier, ce qui nuit à la lisibilité des planches.

Les histoires sont un peu courtes pour que les férus d’automobiles anciennes apprennent grand chose, mais ces historiettes permettront aux plus jeunes de découvrir les premières voitures de leurs parents ou grands parents.

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

La SIMCA Aronde P60

 

garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110

 

La Renault 8 Gordini

 

garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110

 

L’ Alpine A110

 

garage de paris,dugomier,bazile,glénat,plein gaz,voiture,automobile,4cv,2cv,dyna z,coccinelle,203,r8 gordini,traction avant,jeep,aronde,alpine a110

 

 

 

Joyeux BD Noel.

Toute l’équipe de SambaBD vous souhaite un joyeux Noel.

J’espère que le père noël vous a apporté des bonnes BD sous le sapin sinon c’est un véritable scandale !

 

voeux-2015-gaston-492621a.jpg

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑