Mamada T1 : Époustouflante migrante.

Auteur : David Ratte.

Éditeur : Paquet.

Sortie : 10/2013

 

Made in china .

Elle s’appelle Mamada et elle appartient à la tribu des Himbas qui vivent au nord de la Namibie. Comme disent les vieilles de son village : « Elle est née avec l’humeur mauvaise. » Comme dit le sorcier : « Elle a été nommée chef du village car personne n’a osé se présenter contre elle. » Quant à N’gaboulo, son mari … lui, il préfère ne rien dire.

Mamada n’aime pas les jeunes. Elle n’aime pas les touristes. Et elle méprise les blancs.

D’ ailleurs, à bien y réfléchir, elle n’aime pas beaucoup les Chinois non plus. Et pour cause, un jour une capsule spatiale « made in china » s’écrase juste à côté d’elle. Une substance étrange s’en échappe et la contamine.

d68ac-1011571714
Cannibale ?

Ah une nouvelle BD du bon David Ratte ! Le genre d’agréable surprise qui s’apprécie à sa juste valeur.

Et si tu ne veux pas être mangé tout cru lecteur blanc, tu as intérêt à te procurer cet album.

La couverture te fait penser à un drame de l’immigration, tu as tout faux comme d ‘hab  homme « lait ». Il s’agit de notre chef, de notre super héroïne, la vaillante et intrépide « Mamada », que le zèbre sans rayure la protège. Je vois que tu hésites encore homme « coquille d’œuf » .Tu vas finir dans la marmite si tu persistes. Allez pour  te donner un peu l’eau à la bouche, déjà, tu rigoleras. Si si , l’humour décalé  y fait des ravages .Certaines scènes pourraient être taxées de «  MDR » .Et puis la gueule des animaux sont trop LOL .En plus si tu es perspicace ( là j’ai des doutes vu ta tronche de cake), tu essayeras de trouver les références que l’ami David a  insérées dans sa BD .Comme je parle de référence , Mamara  c’est un peu « les dieux sont tombés sur leur tête » jumelé avec « les visiteurs ».Tu imagines le joyeux délire !Tu retrouveras aussi  comme dans le Voyage de Yona, un personnage principal très grognon .C’est aussi un choc des cultures, une petite satire sur notre société , sur nos aberrations culturelles. 

Bon, je n’ai pas que ça à faire moi, j’ai une dizaine de zèbres à faire cuire pour ce soir pour ce troupeau de voyageur « pâle » et un grigri « made in china »à réparer.

 

Mais toi, tu achètes ce premier tome et vite, sinon, bloup bloup dans la marmite.

Et couvres tes chevilles saint milliard !

a07-3e78901.gif Scénario

a08-3e78906.gifdessin.

7.5/10 Global.

On en parle dans le métro des morts.

Samba.

Mamada1dh.jpg

Un commentaire sur “Mamada T1 : Époustouflante migrante.

  1. Bravo Samba, bien dans l’esprit de Mamada ! ☺☺☺
    David Ratte a encore frappé fort ♥♥♥

    J'aime

  2. Encore une fois : originale la chronique inspirée de la BD, tu sais y faire 😉
    Ca donne envie de la lire !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :