LES ENFANTS DE LA LIBERTE

9782203059207.jpgLes enfants de la liberté est le septième roman à succès de MARC LEVY; le livre raconte l’histoire du père et de l’oncle de l’auteur, résistants juifs français sous l’occupation.

En voici la superbe adaptation en bandes dessinées, mise en images par ALAIN GRAND d’après un scénario du même MARC LEVY.

Nous assistons à l’aventure de Claude et son frère Raymond engagés dans la brigade Marcel Langer, groupe résistant de Toulouse. Nous connaîtrons ainsi ce groupe, la 35e brigade, formé d’hommes et femmes de toutes nationalités, émigrés italiens, roumains, espagnols, portugais, hongrois…..

La résistance s’annonce doucement au début, ces jeunes n’ont pas d’armes, beaucoup dont les deux frères, sont encore adolescents, puis va prendre de l’ampleur jusqu’au drame de ces jeunesses emportées dans la tourmente de l’histoire.

S’il est presque amusant de voir Raymond hésiter à abattre un officier allemand qu’il a suivi dans les rues, tant qu’il n’a pas fini d’uriner, ou l’action du groupe, forcé d’aller voler des armes stockées par la résistance en attente du débarquement, nous sommes vite consternés par les événements. L’exécution de Marcel Langer après avoir été torturé, les actes barbares de la milice française dépassant largement ceux de l’occupant. Ainsi nous assistons à la collaboration zélée des préfets, chef de la milice, chef de la prison. Certains seront exécutés par nos héros, d’autres seront promus après la guerre et échapperont à la justice.  

img420.jpg

L’émotion va crescendo au fur et à mesure que nous assistons à l’enlisement des protagonistes dans l’horreur de la guerre. Peu à peu tous les membres de la brigade seront arrêtés ou tués.

Les derniers seront déportés dans ces trains de prisonniers, filant vers l’Allemagne et les camps d’extermination. Nos héros seront dans le tristement fameux « train fantôme », dernier convoi de déportation, qui, sous les ordres d’un officier fanatique, tentera par tous les moyens d’arriver en Allemagne.

img419.jpg

Les enfants de la liberté est une histoire vraie, poignante qui montre jusqu’où peuvent aller des hommes et des femmes combattant pour être libres et sortir du joug dans lequel veulent, d’autres hommes, les maintenir.

Un album qui plaira à tous et permettra que la jeunesse apprenne grâce à la bande dessinée ce qu’une autre jeunesse a accompli pour que nous soyons libres et vivants maintenant.


LES ENFANTS DE LA LIBERTE                                                                MA NOTE:

MARC LEVY et ALAIN GRAND                                                                 SCENARIO ET DESSIN : 9/10

CASTERMAN SEPTEMBRE 2013                                                              JR

AMERICAN VAMPIRE TOME 4 – Course contre la mort

AMERICAN_VAMPIRE_4.jpgVoici le tome 4 de cette passionnante histoire qui donne un ton nouveau au mythe du vampire. Les auteurs SCOOT SNYDER au scénario et RAFAEL ALBUQUERQUE et JORDI BERNET au dessin poursuivent la chronique du vampire américain SKINNER SWEET et continuent à mettre en fond de récit l’histoire de l’Amérique.

Cette fois ci Sweet est un peu le lien servant à présenter de nouveaux personnages. L’album comporte trois chapitres : le premier nous révèle un peu plus sur la jeunesse de Sweet, orphelin de la guerre civile américaine, recueilli par des fermiers voisins, il va montrer déjà son amoralité et sa ténacité à vaincre dans la vie sans se préoccuper des règles. Engagé dans l’armée américaine avec son frère James Book ( fils de ses parents adoptifs ), il va montrer son habilité au combat et son manque de  scrupules face aux indiens que l’armée poursuit. Dans ce récit nous apprendrons que Sweet n’est pas le premier vampire américain, une indienne Shoshone fut contaminée par des vampires européens avant lui…..

le deuxième récit nous présente TRAVIS KIDD, un jeune rocker de 19 ans qui, aidé par l’organisation de LINDEN HOBBES, « les vassaux de Vénus », chasse le vampires et veut se venger du responsable de la mort de ses parents, devinez qui ? Skinner Sweet.

43383-une-page-du-comics.jpg

Le dernier chapitre est consacré à Calvin, autre agent de Hobbes, il se trouve dans une ville D’Alabama pour assister à un concert donné par un groupe de jeunes noirs. Mais la ville est tenue par 3 vétérans de l’armée, racistes et vampires de surcroît,  qui font venir des groupes de noirs pour les dévorer une fois le concert donné. Mais Calvin a deux atouts dans sa manche, il est noir et vampire lui aussi!

american_vampire-4.jpg

La fin nous donne à suivre le tome 5 car Calvin va être contacté par Pearl, la deuxième vampire américaine dont nous avons fait la connaissance dans les précédents tomes, elle aussi agent de Hobbes, qui va lui demander son aide………………….

Cet album plaira aux amateurs d’histoires de vampires, aux passionnés de l’Amérique, aux nostalgiques du Rock n’ Roll des années cinquante et à tous ceux qui aiment les bons comics qui sortent des sempiternelles  aventures de super héros en collants.


amvamp4-medium.jpgAMERICAN VAMPIRE TOME 4 – COURSE CONTRE LA MORT                               

SCOTT SNYDER – RAFAEL ALBUQUERQUE – JORDI BERNET                              

URBAN COMICS – VERTIGO CLASSIQUES – OCTOBRE 2013

                              

ma note:             HISTOIRE : 8/10

                       DESSIN :   7/10

 

                                                                                                                       JR

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑