Scarface

scarface.jpgscarface1.jpgAuteurs : De Metter et Trail.
Editeur : Casterman (Rivages noir).
Sortie : 04/2011

Le balafré.
Dans les rues de Chicago au début du XXe siècle, sous le regard inquiet de son frère ainé Ben, un policier, le jeune Tony Guarino montre d’évidentes dispositions pour les activités délictueuses. Vite nommé second d’un caïd local, puis revenu balafré de la Première Guerre mondiale en Europe, il va connaître une ascension fulgurante au sein de la pègre, avant d’en devenir le big boss. Façonnée par la violence, sa vie s’achèvera de la  même manière, dans un face à face tragique avec son propre frère. Inspirée en partie par le personnage d’Al Capone, plusieurs fois transposée au cinéma, voici l’histoire de l’une des plus célèbres figures du polar, revisitée avec maîtrise et talent par Christian De Metter, à partir du roman-culte d’Armitage Trail.

L’ascension.
Je ne vais pas faire une longue chronique car quand c’est bon, c’est bon. Une fois que j’avais mis le nez dans cette adaptation du roman de Trail, plus moyen d’en sortir avant la fin. L’épilogue m’a  même déçu tellement j’aurais aimé que ça continue .Bref, De Metter confirme l’excellent Shutter Island avec ce Scarface .Un album certes un peu moins oppressant et crépusculaire mais tout aussi bien construit et percutant. Le dessin  de De Metter  est maintenant connu et vous ne serez pas surpris par son ambiance assez unique: une sorte de mixte de crayonné/peinture avec des couleurs plutôt délavées. Pour conclure, une BD que les amateurs de polar à la sauce mafia se feront une joie de lire  et de relire.
8-17b1.gif

On en parle sur le forum.

scarface1e.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑