Nosferatu T1: Si Vis Pacem.

Nosferatu (Soleil)1.jpgNosferatu (Soleil)11.jpgAuteurs : Peru et Martino
Editeur : Soleil
Sortie : 03/2011

Le réveil.
Nul ne connaît son âge ou l’étendue de ses pouvoirs… Il était présent à la crucifixion du Christ, il a servi plusieurs empereurs romains avant de prendre sa liberté et a tué bien des hommes. Il est le premier vampire, Nosferatu. Aujourd’hui, après avoir disparu durant un demi-siècle, il s’éveille d’un sommeil sans rêves, en Inde. Il n’est plus que l’ombre de sa puissance passée et il découvre un complot ourdi contre lui. Ses congénères comme ses ennemis ne désirent qu’une chose : le tuer. Mais ni la lumière ni les ténèbres ne veulent de Nosferatu, le non mort. Alors que les souvenirs de sa longue existence lui reviennent en mémoire, il comprend que sa seule faiblesse a été d’aimer. Tout a commencé sous le règne de Caligula. Les
alliances et trahisons forgées en ce temps ainsi que le destin d’une femme ont façonné les deux millénaires de son histoire. Il est Nosferatu, le monstre qui a voulu vivre en homme…

Comme Jésus, jamais mort.

Ah voilà le retour d’un grand guignol, Nosferatu rien de moins. J’étais donc un peu méfiant au début de ma lecture mais je dois dire que dans le genre c’est excellent. Ambiance glauque à souhait, flashbacks antiques bien maitrisés, des scènes bien musclées, bref, on ne s’ennuie nullement dans  ce premier tome de ce diptyque. La bonne idée vient certainement de rendre les personnages infernaux assez ambigus et donc de casser nos repères. Le dessin de Martino m’a fait penser à un mixte de celui de Mutti(Le syndrome de Caïn) et de Defali (Asphodèle) .Un touche donc très italienne avec comme souvent un esthétisme indéniablement mais aussi une froideur permanente pour les visages. Un exemple, les scènes dénudées de la période antique, on devrait voir dans ces orgies de la sensualité ou de la volupté, je n’y ai vu que la plastique digne d’une statue de marbre.
Pour résumer, Nosferatu ravira les amoureux des vampires et compagnie sans problème. Ils auront les canines qui pousseront de plaisir
7-17b0.gif

On en parle sur le forum.

nosferatu_.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑