Interview de Philippe Xavier( Nomade).

Après la chronqiue de l’album, Nomade , voilà une interview de son illustre desinateur, Philippe Xavier . On savoure donc…..

 

xavier2.jpg

 

1 : En lisant la préface de Jean Dufaux, je me suis posé la question de savoir si Nomade sera chaque fois basé sur un personnage différent ou Gauthier des Flandres est il le fil conducteur de cette série ?
xavier5.jpgPour l’ instant nous travaillons sur nomade tome 2, je viens de terminer la planche 25,  suite et fin de ce  »  dyptique   » sur Gauthier de Flandres …….pour la suite on verra, j aimerais rester un peu avec notre preux chevalier il a encore de belles aventures à vivre,  après ? La piste est longue, j’adorerais développer les origines du maitres des machines …par exemple,  ou faire un saut  du coté de Jérusalem pour y découvrir les amours de Syria  …L’univers de Croisade  que nous avons créé est tellement vaste et riche  que nous avons l’embarra du  choix malheureusement ….je ne dessine pas  avec mes 2 mains et les années passent vite …nous verrons bien …Cool

2 : Dans ce premier tome de Nomade, c’est un peu les 1001 nuits version apocalypse. Où as-tu trouvé l’inspiration pour créer ce décorum très spécifique (Décors, ville, vêtements) de cet opus ?
 
xavier4.jpgComme sur  croisade , j ai  besoin de m’ investir totalement dans ce que je dessine , au fil des albums ( 5 en 3 ans …)  je commence à avoir une belle bibliothèque  remplie de livres sur l’ art et  l’ architecture islamique , de peintures orientalistes  .(  il y a quelques semaines  après une séance de  dédicaces  sur Paris  j’ ai pu prendre le temps d’ aller admirer l’ exposition de Jean Léon Gerome au musée d Orsay ….Que dire?  C’est  un voyage au plus profond de l’orient.En quelques heures, on se retrouve dans ces ambiances qui m’ont toujours fait  rêver .Cette recherche d’exotisme est quotidiennement présente dans mon univers, j’en ai besoin, j’ai besoin de m’évader  de sortir de ces murs qui m’entourent.  Les  livres  sont là  sur ma table   ou par terre,  ouverts,   me permettant en  un clin d’ œil de m’y  plonger,  de voyager. Le fait de reproduire un palais, une église   un minaret  tel quel ne m’intéresse pas. Par contre donner une ambiance , une émotion à travers mes dessins,  faire voyager les lecteurs avec moi,  les transporter  dans un orient entre réalité et imaginaire …alors là je suis partant et c’est ce que nous essayons de faire avec Jean Dufaux ….une croisade bien différente des autres  une croisade personnelle  bercée par les contes des 1001 nuits

3 : J’ai l’impression que tu as vu beaucoup de pays ces derniers temps, Istanbul, Paris, USA, expos …Tu es sûr qu’il n’existe pas un 2e Philippe Xavier quelque part que s’occupe du tome 2 ?
 Si j’ai l opportunité de voyager, de découvrir  de nouvelles régions  je ne m en prive pas,  mon métier m’ offre parfois de belles surprises, de belles rencontres. cette année j’ai rencontré des personnes attachantes, respectueuses   avec la tête remplie de rêves, des  étudiants marocains  à Tetouan , Casablanca  Rabat ….ainsi que  des enfants de 9-10 ans à Istanbul…….. J’en profite aussi pour visiter, prendre des photos, m’ asseoir et regarder ….  Un 2eme Xavier? Si seulement vous saviez la vérité Langue tirée .Tu as déjà vu le film avec Michael Keaton dans « mes doubles ma femme et moi ?? Et bien c est un peu  la même chose   :Clin d'œil

xavier1.jpg

4 : Est-ce que tu envisages d’exporter à nouveau tes talents vers les USA un jour – même pour un projet ponctuel – ou est-ce une période définitivement révolue (question de JMC).
 
Je mentirais si je disais que je n’y pense pas ….j’ai effectivement commencé  ma carrière en 1996   aux States  en dessinant pour les comics,  ….C’est là où j’ ai fait mes premières « armes « , 55 comics en 6 ans mais il me manque encore ce projet « mainstream » qui cartonnerait dans les chaumières  franco américaines !!   Un bon Wolverine ou Thor par exemple  … si l’occasion se représente  why not? J’ai toujours des copains scénaristes ou éditeurs  qui bossent là bas, si le bon scénario me tombe dessus, je ne le refuserais pas  mais encore faut il avoir le temps   de le faire car ma priorité aujourd’hui est le  franco belge  ou je jouis d’ une  plus  plus grande liberté graphique et narrative en ayant un contrôle absolu sur mes personnages

5 : Est ce que Jean Dufaux arrive encore à t’étonner avec ses scénarios?

xavier3.jpgAvec Jean nous travaillons  scène par scène …1 ou 2 à la fois….donc je découvre l’histoire au moment où je la dessine  (je serais incapable de lire un scénario en une seule fois…Criant et  oui il continue de  me surprendre.  Bien sûr nous discutons du scénario, on se voit régulièrement ,  souvent   avec Philippe Delaby et Jeremy , mes 2 compères  et là nous discutons , nous échangeons … , Je lui fais part de mes envies, de la direction que j’ aimerais  suivre et pourtant à chaque fois  je me retrouve dans  mes petits souliers de lecteurs de BD et je savoure chaque page .

Un grand merci à Philippe Xavier pour ses réponses à cœur ouvert .Une interview à l’image de Philippe Xavier : chaleureuse, passionnée et  entière.

 

RIC HOCHET: Tome 78: A la poursuite du Griffon d’or

116228_c.jpgDessin : Tibet- Scénario : André Paul Duchâteau

Editions Le Lombard

Sortie le  29/10/2010

Prix conseillé : 9,95 €

Genre : Polar

 

Résumé (de l’éditeur) : Les balades en forêt ne sont plus ce qu elles étaient ! Cette fois, Ric et Nadine y ont trouvé un homme ligoté et ceinturé d’explosifs qu une balle, signée Monsieur
Bombe, a déclenchés sous leurs yeux. Mais qui pouvait donc en vouloir à ce point à Calewski, célèbre chasseur de trésors engagé dans le « jeu du griffon d’or », consistant à retrouver la précieuse statuette cachée par le Baron Barney ? Le gouvernement chinois, légitime propriétaire de l artefact ? Un concurrent jaloux ? Pour le savoir, Ric n a d autre choix que de s essayer à son tour à l’énigme du Baron…

 

Mon avis : Décédé le 3 janvier 2010, Tibet était entrain de réaliser ce tome 78 intitulé « A la poursuite du griffon d’or ». Il s’agit donc d’un album inachevé. Ce n’est pas un remake de « Tintin et l’Alpha –Art » qui était vraiment un début d’ébauche, à la limite de l’arnaque éditoriale…Rien de tout cela ici puisque Tibet était arrivé à la planche 28 (sur 44).Ce qui est passionnant dans cet album, c’est qu’on peut décortiquer par étapes les différentes phases de la confection graphique des planches. Après une introduction d’André Paul Duchâteau, son ami scénariste depuis près de 55 ans, un bail…, le lecteur découvre sur la page de gauche, une première ébauche rapide de la planche. En face, sur la page de droite, se trouve la planche définitive correspondante. Les planches sont en noir et blanc, pas de couleurs dans cet album. Les planches 1 à 12 sont complètement terminées. Les planches 13 à 17 sont également achevées, sauf que les décors de Frank Brichau n’ont pu être ni contrôlés, ni retouchés par Tibet. Les planches 18 à 27 comportent les personnages encrés par Tibet alors que les décors sont seulement esquissés par l’auteur au crayon. La planche 28, uniquement au crayon, ne comporte que le pré découpage et le texte des bulles. En fin d’album, un résumé du scénario permet au lecteur de se faire une idée de la fin de l’histoire. Quelques photos montrent la table de travail de Tibet, telle qu’il l’avait laissée au moment de son décès.

Cet album permet de voir comment travaillait Tibet. Entre l’ébauche et la copie terminée, on peut déjà voir des changements sensibles au niveau des traits des personnages, des attitudes,…C’est passionnant de comparer les deux versions.

A noter que l’histoire en elle-même ne manquait pas d’allant et Duchateau avait trouvé un bon sujet d’enquête, inspiré par la réalité, la recherche d’un trésor caché dans le cadre d’un concours organisé.

Un album hommage émouvant que j’ai bien aimé. Mais c’est plutôt un album didactique plutôt qu’une vraie BD. Certaines personnes qui ne sont pas au courant et qui n’auront pas pris le temps de feuilleter l’album chez leur libraire seront probablement surpris en l’ouvrant pour le lire…

 

 

7,0 /10

 

 

Capitol.

 

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑