Ar-Men : L’enfer des enfers

Scénario : Emmanuel Lepage
Dessin : Emmanuel Lepage
Éditeur : Futuropolis
96 pages
Date de sortie : 16 novembre 2017 
Genre : Roman Graphique

Qu’il nous embarque pour les mers australes et le Pôle Sud (Voyage aux îles de la Désolation, La lune est blanche), qu’il nous entraîne en Amérique Centrale, en Argentine ou à la Réunion (Muchacho, Névé) ou bien encore qu’il nous ramène en Bretagne, ses livres sont tous d’extraordinaires invitations au voyage.

Présentation de l’éditeur

Au large de l’île de Sein, à la pointe Finistère, Ar-Men émerge des flots. Construit en 1867 on surnomme ce phare mythique « L’enfer des enfers ».

Sa lumière veille les navires, et les protège des récifs menaçants. Les hommes se sont succédés pour l’entretenir, sentinelles d’une côte déchiquetée que les marins redoutent.

ar-men,l'enfer des enfers,futuropolis,phares,bretagne,Îie de sein

Germain, dans les années 1960, est l’un de ces gardiens téméraires et solitaires. Dans l’édifice isolé, contre vents et marées, il a trouvé son exacte place, emportant là ses blessures et son abandon d’une vie sur terre, avec les autres hommes.

Mon avis

Emmanuel Lepage est un génie ! Oui, je sais, ce terme est sur-utilisé et, par le fait, généralement galvaudé. Mais je vous assure qu’en ce qui concerne la Bande Dessinée avec un grand « B » et un grand « D », Emmanuel Lepage est un GENIE ! Qu’il nous embarque pour les mers australes et le Pôle Sud (Voyage aux îles de la Désolation, La lune est blanche), qu’il nous entraîne en Amérique Centrale, en Argentine ou à la Réunion (Muchacho, Névé) ou bien encore qu’il nous ramène en Bretagne, ses livres sont tous d’extraordinaires invitations au voyage. Et comme graphiquement ça frôle la perfection…

Une fois encore, l’auteur costarmoricain nous livre une BD sublime tant par son scénario que par la beauté du dessin.

ar-men,l'enfer des enfers,futuropolis,phares,bretagne,Îie de sein

La voix off de Germain nous accompagne tout au long de cette histoire pour essayer de nous décrire Ar-Men « l’enfer des enfers », mais elle n’est pas seule. S’y joignent celles de personnages secondaires comme Louis, son collègue bourru et obstiné par le maintien du « feu », comme le jeune Fouquet Moïzez (celui qui ouvre la mer et qui mène les hommes hors de danger ?) le premier gardien du phare, ou encore comme certains fantômes à la vie dure… Bref, le récit n’est pas totalement linéaire et l’alternance entre les flashbacks, la réalité et l’onirisme allège le tout et confère une parfaite fluidité à sa lecture. L’émotion est également au rendez-vous, notamment dans la relation de Germain avec sa fille. Car même si on sent venir l’explication de sa présence dans le phare, cet épisode reste bouleversant. Il nous permet de comprendre l’allégorie sur la ville d’Ys présente un peu plus tôt dans le livre.

ar-men,l'enfer des enfers,futuropolis,phares,bretagne,Îie de sein

Bon, et puis le dessin… Qu’en dire ? C’est magnifique. Non seulement Lepage maîtrise parfaitement le dessin classique et la mise en page d’une BD, mais sa technique et ses choix de couleurs et de teintes sont toujours merveilleusement adaptés à son propos. Les proportions, les perspectives, les détails, sa palette est immense et chaque case un pur bonheur. Un génie je vous dis !

ar-men,l'enfer des enfers,futuropolis,phares,bretagne,Îie de sein

Vous comprendrez donc que je vous recommande très très vivement cet achat que vous ne saurez regretter. En tout cas, je remercie Futuropolis et Emmanuel Lepage de m’avoir donné une idée cadeau pour Noël et les anniversaires à venir d’une bonne partie de mon entourage…

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

Ar-Men, L'enfer des enfers, Futuropolis, Phares, Bretagne, ÎIe de Sein

Ar-Men, L'enfer des enfers, Futuropolis, Phares, Bretagne, ÎIe de Sein

Ar-Men, L'enfer des enfers, Futuropolis, Phares, Bretagne, ÎIe de Sein

 

Odradek.

 

Et pour une petite présentation par l’auteur lui-même :

 

6 commentaires sur “Ar-Men : L’enfer des enfers

Ajouter un commentaire

  1. j’achète du Lepage les yeux fermés ! si encore en plus ça cause de mer, de phare et de Bretagne … alors je suis comblé !
    je rajoute dans ta liste des ses incontournables, Un printemps à Tchernobyl.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :