Hugo Pratt, un gentilhomme de fortune T1

Auteur : Paolo Cossi
Editeur : vertige graphic
Sortie : 05/2010


 

Image (3) 3390023183.jpg for post 2389

Sur les traces….
Maître de la bande dessinée, Hugo Pratt a également une vie plutôt mouvementée. En tout cas à en croire le premier tome, sur trois, de cette biographie romancée du créateur de Corto Maltese. On découvre ici le jeune Hugo, adolescent courageux, coincé avec son père militaire dans un camp italien en Ethiopie. Le garçon fricote avec les Africaines, se rebelle contre la discipline fasciste, complote avec des espions et se laisse guider par son imagination fertile…

Faites l’amour pas la guerre.
Voilà bien un album que j’aurais royalement ignoré sans une séance de dédicace. Je dois avouer que je connais très peu l’œuvre d’Hugo Pratt et encore moins sa vraie vie donc cette série prévue en trois tomes ne m’était pas vraiment destinée au départ. Bien qu’on y trouve des personnages emblématiques, mon ignorance ne m’a pas empêché d’apprécier à sa juste valeur cette belle biographie romancée. L’ensemble est un drôle de mélange nous amenant à découvrir la conquête italienne de l’Ethiopie avec tous ces abus (comme souvent quand on parle de colonisation qui plus est  avec un régime fasciste) mais surtout à suivre les aventures assez rocambolesques du jeune Pratt dans une atmosphère assez onirique. C’est souvent avec un grand sourire qu’on lit les frasques de notre Don Juan avide d’émotion. Le tout est sympa à lire car c’est dessiné avec beaucoup de malice  et de respect mais manquant aussi d’un peu d’intensité dramatique (on sourit plus qu’autre chose).Attention, Paolo Cossi n’a pas fait du Pratt et heureusement, il s’agit plus d’un hommage pour un compatriote d’exception.
Dessin :7/10
Scénario :8/10
Global:7.5/10

Hugo Pratt, un gentilhomme de fortune1v.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Un commentaire sur “Hugo Pratt, un gentilhomme de fortune T1

  1. J’ai pris un grand plaisir a lire cet album. Hommage réussi ! Merci Samba pour l’info : série en trois tomes; j’ignorais. Pour les fan de Pratt, je vous conseille « Bretagne » de Wazem ed. Tohu Bohu (mélange d’histoire vraie et de fiction comme chaque fois chez Hugo P) !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :