La confrérie du crabe T3:Troisième partie.

Confrérie du crabe (La)3.jpgConfrérie du crabe (La).jpgAuteurs : Gallié et Andreae.
Editeur : Delcourt.
Sortie : 11/2010.

Réponses.
Pourquoi ont-ils fait ce même rêve ? Pourquoi ont-ils été transférés dans ce monde ? Qui se cache derrière cette machination ? Sous l’emprise du crabe qui les ronge de l’intérieur, les enfants ne comprennent toujours pas ce qui leur arrive. Pourtant, ils ont les cartes en main depuis le début, ils ont affronté mille épreuves qui étaient autant de réponses… des réponses qu’ils n’osent s’avouer.
La métaphore.
Les deux premiers tomes nous avaient fait beaucoup voyager. Les héros  n’arrêtaient pas de courir d’un univers cauchemardesque à un autre. Et  voilà donc le tome final, l’album des réponses et des révélations. Dans ce dernier opus, la métaphore se veut plus directe, finie la récréation, finis les rêveries, retour à la réalité et surtout à la…vie. Le message  est bien là, un peu d’espoir et surtout beaucoup  courage.. Rien de plus, rien de moins.
Mais ce qui marque à coté du scénario du docteur Gallié , c’est le dessin d’Andreae. C’est du très grand art. Il a su mettre en image de façon remarquable ce monde onirique avec des scènes assez hallucinantes comme page 15 où l’on voit une armée de squelettes travailler à la chaine. Grandiose !
En plus, tous ses personnages ont une gueule pas possible. Si vous y faites attention, vous trouverez aussi pas mal de référence au cinéma.
La confrérie se révèle au final comme un récit atypique, un ovni tel un film de David Lynch. On aime ou pas mais difficile de rester indifférent devant un tel spectacle. Que la danse macabre commence, les crabes, faites attention qu’on ne vous écrase pas ! On y prendrait certainement beaucoup de plaisir.
8-17b1.gif

 

 

 

Confrérie du crabe (La)v.jpg

Inscrivez vous à la newsletter.

 

2 commentaires sur “La confrérie du crabe T3:Troisième partie.

  1. Bien que le sujet soit grave, j’ai beaucoup aimé ce triptyque.
    Rien d’étonnant quand on réunit un des scénaristes qui a le plus beau style littéraire avec son alter ego graphique et ses superbes couleurs directes, on a peu de risque d’être déçu.
    Mission accomplie avec ce sujet traité de façon originale avec un double message : le combat et l’espoir … très émouvant !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :