Back World, Niveau 1.

BackWorld1_02092007_02571166360Le résumé.
Terry Hackman, champion du piratage informatique est payé par le peu recommandable Bowl pour découvrir les secrets de la conception de jeux vidéo qui font fureur sur le marché.
Amoureux de la séduisante Tina, le hacker est devenu clean, refusant de pénétrer par effraction à l’intérieur des systèmes informatiques. Backworld, le jeu qui bat tous les records auprès des amateurs d’évasions virtuelles, est la cible de Bowl qui demande à Terry d’en tester les secrets.

Mon avis.
Il y a  des dessins que j’apprécie particulièrement et ceux de Lucien Rollin font  partie de ceux là. Un trait personnel et bien caractéristique, réaliste qu’on avait l’habitude de rencontrer dans un contexte plus historique. Ici, il s’attaque à un univers plus contemporain avec toujours autant de réussite. Un sujet d’actualité donc puisqu’on y parle d’informatique, de jeux vidéo et de piratage mais le scénario du très prolifique Corbeyran évite le piège de compliquer inutilement le scénario par des préceptes informatiques barbants. L’histoire est fluide agrémentée de pas mal d’actions  avec un héros un peu looser mais sympa. Mais il y a un hic, le tout fait vachement penser à Matrix (encore !) .Monde virtuel où vous jouez votre vie, des flics virtuels aux allures d’agent Smith, les habits quasi toujours en noirs, les lunettes, un monde réel un peu déglingué et voilà le parallèle est vite fait. Et puis pourquoi se formaliser la dessus, au final je suis content de retrouver l’agent Smith. Le niveau 2 nous apportera peut être aussi un chemin de traverse et donc ne devra plus subir cette comparaison.
Qui lira verra.
surprises.smileysmiley.com.7

Le site de la série ICI.

Ne ratez pas la  bande annonce qui vaut le coup d’oeil.

G_6450_01

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑