H.M.S.,la morsure du serpent.

H.m.s.HisMajestysShip3_23082007_165937Planche_bd_8020_h.m.s._tome_3Le résumé.
1796. Dans la baie de Gibraltar, le médecin de marine Fenton, de la Danaë – (cf. les deux premiers épisodes de H.M.S.), embarque à bord du Colossus. Destination l’île d’Elbe, d’où l’escadre anglaise doit escorter un convoi marchand originaire de Livourne, qui fuit devant l’avance victorieuse des troupes de Bonaparte en Italie. C’est là que Fenton, sous la menace d’une condamnation à mort par contumace pour un meurtre qu’il n’a pas commis, se voit soumettre une étrange proposition par un émissaire du Premier Lord : mettre à profit ses talents d’enquêteur pour devenir une sorte d’agent secret au service de l’Amirauté, chargé d’éclaircir diverses énigmes non résolues au sein de la marine royale britannique. L’une de ces affaires, justement, vient de rebondir. Plusieurs hommes d’équipage du capitaine Mowett, suspecté d’enrichissement illégal au retour d’une longue croisière dans l’Océan Indien, viennent d’être assassinés, tous les os du corps brisés et l’un de leurs doigts tranché…

Mon avis.
H.M.S, c’est de l’aventure avec un grand A comme je les aime. Une enquête complexe, bien amenée, intelligente dans un contexte historique intéressant (la  guerre maritime entre Napoléon et la navy anglaise).  On a vraiment plaisir à suivre les recherches du docteur Fenton  dans ce monde si particulier d’un navire de guerre  de la fin du 18 ème siècle. En plus on y parle de Whist, alors je ne peux qu’être emballé par cette histoire. On est loin d’une petite misère, c’est presqu’un grand chelem.
Le seul petit reproche que j’ai à faire sur le dessin, c’est une petite variabilité dans les visages car sinon c’est un dessin de haute voltige que nous propose Roussel. La découpe, les couleurs (ah les fabuleux effets de lumière), l’ambiance maritime, les multiples détails sont un vrai régal pour les yeux.
H.M .S, une BD au service de sa majesté pour notre plus grand plaisir.
surprises.smileysmiley.com.9

Le site très complet  de la série des deux alsaciens, Seiter et Roussel ICI.

25_3

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑