Amours fragiles,Maria.

amoursfragiles3amoursfragiles03pLe résumé.
1943. Après avoir tenté en vain de fuir le régime nazi, Martin, autrefois jeune étudiant en littérature en rébellion et en rupture de ban, sert l’Allemagne sous l’uniforme d’officier de la Wehrmacht, dans le sud-est de la France. Son affectation lui permet de continuer à protéger Katarina, son ancienne voisine d’autrefois, juive allemande réfugiée à qui il a fourni de faux papiers. Contraint de rejoindre l’Allemagne pour y enterrer son père, Martin découvre que la situation s’y est considérablement tendue. Déjà aux abois, pressentant les signes avant-coureurs d’une défaite annoncée, le régime nazi, de plus en plus paranoïaque et totalitaire, fait peser une pression considérable sur toutes les consciences, obsédé par la traque de l’ennemi de l’intérieur…

Mon avis.
Malgré qu’il s’agisse d’une fiction historique, on peut raisonnablement penser que ces amours fragiles auraient pu réellement se produire. En lisant ce troisième tome, on voit bien la difficulté incroyable des opposants allemands face au régime nazi. On récent parfaitement la chape de plomb qui frappait les consciences à cette époque. La gestapo, les délations, la peur, l’aveuglement étaient le cocktail de la vie en Allemagne en 1943.  Le scénario de Richelle  rend bien cette atmosphère tout en restant sombre et sans excès. Un récit fort émotionnellement et historiquement sans faille.
Le dessin classique « très ligne claire » de Beuriot a parfois des petits ratés comme pour la figure d’Alicia mais les regards et les expressions sont justes et bien réussis.
Comme « une fille de rien », les amours fragiles vous aideront à mieux comprendre la vie quotidienne des personnes prisent à leur dépend dans le tourbillon de la guerre de 1940.
surprises.smileysmiley.com.7

Le blog sur cette BD ICI.

nn

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑