Les liaisons dangereuses, préliminaires tome 3

L’Hallali des amants

Scénario : Stéphane Betbeder
Dessin : Djief
Éditeur : Glénat
64 pages
Date de sortie : 30/10/2019
Genre : Adaptation, Histoire, romance, intrigues

En espérant une suite à ces préliminaires des mains de ce duo de talents, car quand on aime « Les liaisons dangereuses », on ne peut qu’espérer une adaptation du roman par Stéphane Betbéder et Djief !

Présentation de l’éditeur :

Au commencement était l’amour. Puis vint la chair. Et le vice.

Maintes fois adapté au cinéma, Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos est un roman majeur du XVIIIe siècle et probablement l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Mais comment le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil en sont arrivés à devenir les personnages manipulateurs que nous connaissons tous ?

Avec ce troisième volume, découvrez la conclusion de cette série ambitieuse imaginant la jeunesse des deux protagonistes de ce roman culte. Entre passions et faux-semblants, replongez avec force dans le monde cruel et feutré de la haute société libertine, à travers le scénario ciselé de Stéphane Betbéder et le dessin sensuel de Djief, en héritier d’Yslaire, qui vient apporter un supplément de beauté noire et de réalisme.

Mon avis :

Voici enfin parue le dernier volet de ce triptyque dédié aux protagonistes principaux du roman « Les liaisons dangereuses ». Après un second tome s’achevant sur le premier échange de regards, ce final s’ouvre sur les passe-temps favoris de nos deux héros : les soirées frivoles où le gratin du libertinage se rencontre pour batifoler la nuit durant. Des bacchanales durant lesquelles se retrouve un trio de personnages que nous suivrons avec délectation tout au long de cet ouvrage.

Sans titre 1

De quoi y perdre un peu son latin si le lecteur n’y prend pas garde. En effet, tout à l’idée que de Valmont et Merteuil vont s’affronter dans leurs joutes de prédilection, l’arrivée de la favorite du roi sans jamais la nommer expressément, a de quoi donner des doutes. Est-ce là Isabelle ou une autre ? Mais alors pourquoi semble-t-elle plus calculatrice que la marquise cédant si facilement au comte ?

S’il est évident que Stéphane Betbéder suit les agissements et pensées du comte lors des chapitres dédiés à celui-ci, il est plus délicat de savoir quel stratège se cache dans les pensées féminines. Toutes deux aussi belles l’une que l’autre, manipulatrices et libertines ; aussi habiles en malice : il ne faudra pas plus de quelques secondes d’inattention pour se perdre dans les divers calculs visant à s’emparer des envies du comte, au centre des attentions de ces dames.

Sans titre 2

Du piment dans ces aventures amoureuses qui donneront d’autant plus de charme à notre héroïne, la marquise de Merteuil, et de ferveur au comte de Valmont. Une belle et ingénieuse façon de démontrer l’attachement qu’ils auront encore dans le roman de Pierre Choderlos de Laclos. Et surtout : une raison amplement suffisante à séparer ces amants sans pour autant leur permettre de se passer l’un de l’autre.

En espérant une suite à ces préliminaires des mains de ce duo de talents, car quand on aime « Les liaisons dangereuses », on ne peut qu’espérer une adaptation du roman par Stéphane Betbéder et Djief !

ShayHlyn

2 commentaires sur “Les liaisons dangereuses, préliminaires tome 3

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup ce duo. On voit qu’ils maîtrisent. Je n’aime pas toujours le dessin de Djief, mais dans l’ensemble, ça rend bien et ça colle au type de scénario.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :