En bref : Super Mickey

Scénario : Pieter De Poortere
Dessin : Pieter De Poortere
Éditeur : Disney/Glénat
60 pages
Date de sortie :  4 septembre 2019
Genre : Hommage, humour

Présentation de l’éditeur

Mais qui se cache sous le costume de Super-Dingo ? Pour Mickey et ses amis, cela reste un mystère ! Mais les lecteurs avertis savent déjà que, grâce à des cacahuètes magiques qui lui confèrent des super pouvoirs, ce n’est autre que Dingo qui se cache sous la cape du héros. Ce super-héros qui met les brigands sous les verrous, qui va chercher des chats dans les arbres ou qui sauve des paquebots en détresse se retrouve un jour pris d’un super-rhume, et éternue si fort en plein vol que toutes ses cacahuètes magiques lui échappent ! Tombant au milieu du zoo, celles-ci vont faire le régal de tous les animaux qui, à leur tour, vont se mettre à voler et semer la zizanie en ville pour le plus grand bonheur de Pat Hibulaire et sa bande qui vont profiter de la convalescence de Dingo. Mais heureusement, Mickey veille et n’hésitera à enfiler le costume de justicier pour que l’ordre et le bonheur règnent à nouveau sur la ville !

PlancheA_372821

Mon avis

Voici donc le dernier volume en date de l’association de Disney avec Glénat qui propose les aventures, revisitées par des auteurs européens, des icônes que sont Mickey et Donald.

Hélas tous les auteurs ne correspondent pas aux personnages de Disney ! C’est le cas de Pieter De Poortere dont le style minimaliste sans paroles donne un récit long, niais et à la limite de la BD pour les moins de 5 ans qui ne nous fait même pas sourire. De Poortere aurait dû utiliser son style incisif et souvent irrévérencieux qui a fait sa marque au lieu de se contenir pour livrer cet album qui est loin de ce que nous espérions.

JR

 

2 commentaires sur “En bref : Super Mickey

Ajouter un commentaire

  1. Apparemment, Glénat a trouvé la poule aux œufs d’or avec le personnage de BD le plus célèbre du monde… donc on exploite le filon au maximum (12 albums sortis dont 5 en 2018…) 🤔
    Je n’ai pas lu de Mickey depuis… 1956 ! 🤣
    Mickey est aussi entré dans le langage courant pour exprimer un certain dédain de la part de ceux qui ne connaissent (ou n’aiment) pas la BD en disant de façon péjorative pour leurs auteurs « Ah oui, ceux qui dessinent des p’tits Mickey ! » 😡

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :