Balthazar au pays Blême

Balthazar au pays Blême, François Corteggiani, Mathilde Domecq, Casterman, aventure, légendes, contes pour enfants, Russie.Balthazar au pays Blême, François Corteggiani, Mathilde Domecq, Casterman, aventure, légendes, contes pour enfants, Russie.Scénario : François Corteggiani
Dessin : Mathilde Domecq
Éditeur : Casterman
120
pages
Date de sortie : 30/08/2017
Genre : aventure, conte pour enfants, Russie, légendes

 

 

Présentation de l’éditeur

Toute le merveilleux de la Russie éternelle convoqué pour un conte enlevé et flamboyant.

Saint-Pétersbourg, début du XXe siècle.
Balthazar s’enfuit de l’orphelinat pour échapper aux sbires du terrible Raspoutine. Poussé toujours plus au Nord par ses poursuivants, le jeune garçon atteindra les confins de la Sibérie, où il découvrira à la fois le secret de ses origines et comment contrer les pouvoirs maléfiques du maître des ténèbres.

Balthazar au pays Blême, François Corteggiani, Mathilde Domecq, Casterman, aventure, légendes, contes pour enfants, Russie.

Mon avis

Il faut le savoir, j’ai des origines russes. Tandis que mon arrière-grand-père se battait en digne cosaque du Don pour le Tsar, son épouse a embarqué tous ses enfants pour fuir la grande révolution de 1917. Donc autant vous dire que même si mon grand-père n’était pas loquace sur son passé et ses origines, ma maman et moi à son tour, nous avons développé une passion pour ce grand pays qui aurait pu être le nôtre. Imaginez donc ma tête en découvrant une histoire parlant du pays Blême !

 

Que n’ai-je lu d’histoires slaves durant mon enfance. Du coup, j’ai cru perdre trente ans en parcourant ces pages. Je me suis revue, blottie dans mon duvet, bordée bien comme il faut pour ne pas avoir froid et ma maman me racontant les aventures de la princesse Anastasia, le grand et méchant Raspoutine, la sorcière Baba-Yaga dans les bois, les grands ours, la neige éternelle… que de souvenirs qui ont resurgis grâce à « Balthazar au pays blême ».

 

D’autant que ce petit bonhomme, assez semblable au petit Pierre (dans Pierre et le loup), nous emmène à travers toute la Russie, dans une quête mystérieuse qui lui est apparue en rêves. Poursuivi par une armée de soldats de l’ombre, ressemblant à s’y m’éprendre aux soldats de plomb dans casse-noisette, il est aidée à maintes reprises dans son périple par des personnages qui, en cherchant bien, existent certainement dans d’autres légendes du grand nord. Le tout, sous le joug du cruel et maléfique Raspoutine qui en veut à notre héros, sans que nous ne sachions pourquoi…

 

Balthazar au pays Blême, François Corteggiani, Mathilde Domecq, Casterman, aventure, légendes, contes pour enfants, Russie.

C’est sans peine que j’ai pu imaginer cette lecture au coin du feu, même si je n’ai pas d’enfant. Prendre différentes voix à l’instar des pages qui se teintent d’une aura en fonction des situations. Rouge de colère, vert espoir, bleu dangereux, rose amoureux, … sans oublié un tramage rendant toutes actions extrêmement vivantes !

 

Quand on ajoute à cela les magnifiques illustrations pour chaque chapitre, qui semblent gravées dans la roche, telles des dessins dans les flancs des montagnes de neige éternelles : nous voici face à une superbe conte pour enfants qui, en prime, allie le passé dans la poésie de sa narration et le présent en grimant les personnages comme des héros de dessins animés actuels. Ce qui, à mon sens, tue un peu – beaucoup – le charme. Cela n’a pourtant pas diminuer mon intérêt pour cette lecture que je recommande à chaque parent qui souhaite lire à leurs enfants des récits comme ceux que nos parents et grands parents nous lisaient petits.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg   Dessin_R_sf_txt_65px.jpg   Album_R_sf_txt_65px.jpg

7_10.png

 

5_10.png

 

7_10.png

En espérant que cet ouvrage vous donnera envie de découvrir la mère patrie et le plaisir de lire des aventures chaque soir à vos enfants pour qu’ils fassent des rêves pleins de magies et de couleur.

 

ShayHlyn.

 

DARK MUSEUM: Le Cri

dark museum,le cri,edvard munch,alcante,gihef,luc brahy,delcourtScénario : Alcante & Gihef
Dessin : Luc Brahi
Éditeur : Delcourt
54 pages
Date de sortie :  27 septembre 2017
Genre : Horreur, fantastique

 

 

 

Présentation de l’éditeur:

1890, Copenhague. Edvard Munch, déjà fragile mentalement, est interné en secret suite à la mort de son père. Face à la détresse d’une amie du peintre, le directeur demande l’assistance d’un jeune médecin ouvert aux nouvelles théories psychanalytiques. Ensemble, ils pensent avoir découvert l’origine du traumatisme de Munch et décident de l’emmener au bout du monde se confronter à son propre cauchemar.

dark museum,le cri, edvard münch,alcante,gihef,luc brahy,delcourt

Mon avis:

Un récit horrible qui mêle réalité historique, comme le fait que Edvard Munch ait bien été interné pour troubles de la personnalité où la terrible éruption volcanique du Krakatoa à l’est de Java en 1883, avec un imaginaire débridé qui mène le récit crescendo jusqu’au dénouement final. 

Bravo aux scénaristes Alcante et Gihef qui ont écrit une histoire fantastique où se côtoient superstitions indigènes, croyances chrétiennes et athéisme scientifique. Les personnages du chef de tribu, du psychiatre et du père catholique sont bien typés et leurs idées, mêlées à la volonté de Marie, amie d’Edvard, qui veut le sauver à tout prix, porteront les événements jusqu’à leur conclusion tragique. L’équipée du groupe les fera affronter tous les dangers, dans la jungle, en mer d’Indonésie et, surtout, au sommet du volcan Krakatoa en éruption.

dark museum,le cri,edvard munch,alcante,gihef,luc brahy,delcourt

L’artiste Luc Brahy a su dessiner des scènes dignes de ce que l’on peut imaginer être l’Enfer et la colorisation sombre, tirant vers le rouge et le noir, de Delphine Rieu finit d’apporter à l’album cette impression terriblement infernale.

Un album intéressant qui nous fait augurer d’une belle série à continuer.

JR

dark museum,le cri,edvard munch,alcante,gihef,luc brahy,delcourt

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑