Dialogues

Dialogues, Karibou, Delcourt, humourDialogues, Karibou, Delcourt, humourScénario : Karibou
Dessin : Karibou
Éditeur : Delcourt
130
pages
Date de sortie : 06/09/2017
Genre : humour

 

 

 

Présentation de l’éditeur

Des héros mythologiques aux grandes figures de l’histoire, en passant par des soldats, des démineurs ou des hommes politiques, tout est sujet à débat, surtout si c’est absurde, et que ça parle beaucoup.

Peut-on négocier avec Charon pour passer le Styx à moindre coût ? Socrate et Platon peuvent-ils se disputer sur les ombres chinoises ? Vincent van Gogh aime-t-il trop les tournesols ? Doit-il y avoir un règlement intérieur à votre culte satanique ? Disputes, quiproquos, digressions et incompréhensions sont les bases de ces dialogues fous, décalés, anachroniques et terriblement drôles.

Dialogues, Karibou, Delcourt, humour

Mon avis

 

Dans la terrible saga des « au secours maman ! Mes yeux, ils brûlent… » voici DIALOGUES ! Je peux vous dire que là, j’ai atteint mon quota annuel de désinfectants oculaires suite à cette succession d’ouvrages « bêtes » (et méchants pour « y a pas de miracle »). Si le prix de la bêtise devait être accordé à quelque-chose, ça serait sans aucun doute ce « truc » qui remporterait la palme d’or avec ces références à des grands classiques auxquels l’auteur a modifié les répliques, souvent cultes, par des expressions inqualifiables de la jeunesse actuelle.

 

Si on ajoute à ça, que j’ai pu entendre ce même genre de vulgarités dans la rue en allant promener mes chiens après avoir tué mes neurones avec cette lecture : le compte est bon pour aujourd’hui…

 

Vous l’aurez compris, autant j’ai pu trouver de l’objectivité à chroniquer « Y a pas de miracle » autant là, là… je ne peux pas. C’est juste insultant pour les grands noms pris à parti. Je pense notamment à James Bond, les mythologiques grecques et romaines, Dieu, Jésus et même les vikings en ont pris pour leur grade… et autant vous dire que tout ce petit – beau – monde a pris cher. Très, très, très cher. Pas un dialogue pour rattraper l’autre, quant au dessin : si ce dernier a eu le mérite de me rappeler les illustrations qui accompagnaient les livres de jeux tels que mots mêlés, mots fléchés, etc… (honte à moi de ne pas me souvenir du dessinateur… mais comprenez que mon cerveau soit, à l’heure où je vous écrit : complètement en bouilli). Voilà à peu près le seul point positif de cette horreur aussi insipide que la couleur blanche qui prédomine durant toutes ces longues, interminables, nauséabondes 130 pages.

Dialogues, Karibou, Delcourt, humour

Alors de deux choses l’une : soit cet ouvrage sert à ouvrir les yeux au monde quant au langage actuellement usité par la majorité des moins de 30 ans, qu’il faut abolir, interdire quitte à créer une nouvelle inquisition pour prôner la beauté de la langue française, soit ces mêmes moins de 30 ans sont la cible de ce « torchon » afin de peut-être espérer qu’il se demande « cé ki se keum ? » (ça fait mal rien que de l’écrire…) si tant est qu’ils devinent qu’en page 5, nous avons affaire à un Jules César (lobotomisé, si vous voulez mon avis).

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg   Dessin_R_sf_txt_65px.jpg   Album_R_sf_txt_65px.jpg

Dialogues, Karibou, Delcourt, humour

 

Dialogues, Karibou, Delcourt, humour

 

Dialogues, Karibou, Delcourt, humour

Sur ce, si vous me cherchez : il faut vraiment que j’aille récurer mes globes oculaires au plus vite.

Quelqu’un a une éponge métallique ?

 

ShayHlyn.

 

 

Y a pas de miracle

Y a pas de miracle, Davy Mourier, Fluide Glacial, humour noirY a pas de miracle, Davy Mourier, Fluide Glacial, humour noirScénario : Davy Mourier
Dessin : Davy Mourier
Éditeur : Fluide Glacial
96
pages
Date de sortie : 13/09/2017
Genre : humour noir

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

Quand l’auteur de La Petite Mort décide de s’attaquer à Dieu, ça donne un livre bête et méchant mais terriblement drôle.

Dieu, finalement, est un homme comme les autres, un vieux con vicelard, malveillant et capricieux. Sauf que Dieu, lui, est omnipotent. Tout comme la bêtise de l’auteur qui le met en scène. 


Soyons clair, cet album n’est ni une proposition sur le renouveau de la pensée agnostique, ni une démarche néo-iconoclaste ni même un manifeste sur l’athéisme moderne.
Cet ouvrage n’est que bêtise et drôlerie !

Y a pas de miracle, Davy Mourier, Fluide Glacial, humour noir

Mon avis :

Quand Davy Mourier vous dit qu’il n’y a pas de miracle, il n’y en a pas ! Faut pas chercher… sauf peut-être du côté de la Sainte Vierge qui n’a pas l’air si… si… il n’y a pas de mot pour la comparer à Dieu sur ce coup là. Dans ce volume ô combien bête et méchant (c’est pas moi qui le dit, c’est l’éditeur), Marie est un peu la voix de la raison… sauf que Dieu s’en bat les roupettes et s’éclate en jouissant (dans tous les sens du terme) de son omnipotence pour faire ce que bon lui semble.

Autant vous dire que cet humour noir (à un point que même le noir n’est pas assez sombre) : je n’aime pas beaucoup. Voire pas du tout, du tout ! Pourtant, si on tente de rester objectif face à ce défilé de blasphèmes en tous genres : Davy Mourier a atteint son but en créant un Dieu à l’image du pire qu’il puisse exister sur Terre. Ce genre d’homme qu’on traite immanquablement de pervers, de détraqué (sexuel, mental, … à vous de choisir le qualificatif une fois que vous aurez lu ce florilège d’ignominies). Ce genre d’homme qu’on croit qu’il a touché le fond et BAM il en rajoute une couche pour que le dépit se lise sur nos visages blêmes.

Y a pas de miracle, Davy Mourier, Fluide Glacial, humour noir

Un dicton veut que « où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir ». Autant vous dire que Davy Mourier – et par extension : Dieu – ne s’est pas gêné. Même la zoophilie est évoquée au détriment des dinosaures. En bref, le pire, du pire, du pire, … puissance infini avec le seul dessin « digne » d’accompagner cet humour : la caricature. Simple et efficace.

Album_R_sf_txt_65px.jpg

soit on aime, soit on n’aime pas…

Il est maintenant grand temps pour moi d’aller me laver les yeux à l’eau de javel pour être sûr de bien les décrasse.

 

Aller, Amen comme on dit.

ShayHlyn.

PS : enfants, croyants et âmes sensibles s’abstenir n’est-ce pas… à vos risques et périls (au pire, me reste de la javel pour laver vos yeux…)

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑