Dark Sweet Nightmare

Auteur : Tomu Ohmi
Editeur : Soleil Manga
192 pages
Sortie : 13 janvier 2016
Genre : Shojo/josei – Romance fantastico érotique

 

d29ba-2638502145

Quand elle était petite, Chiruzu habitait avec sa mère, domestique, au Manoir du Lierre Noir. Elle jouait avec le jeune maître Yukihiko. Au décès de sa mère elle dut quitter le domaine.
Quelques années plus tard, les enfants ont grandi, leurs hormones ont poussé et il faut se méfier du Grand Lierre Noir.

dark sweet nightmare,tomu ohmi,soleil manga,manga,sojei,fantastique,romance,erotisme,possession,fétichisme

La mignonne, craquante et ingénue Chiruzu revient au Manoir servir son beau, riche et ténébreux maître, lequel est en proie à une étrange maladie qui vampirise son énergie.
Lui, va la vampiriser, elle, du coup.
Non mais sans blague.
Malgré la très faible résistance qu’elle s’évertue à lui opposer en découvrant la véritable personnalité du Maître, un pervers fétichiste, possessif et manipulateur, elle tombe assez rapidement dans ses bras.

dark sweet nightmare,tomu ohmi,soleil manga,manga,sojei,fantastique,romance,erotisme,possession,fétichisme

Il faut dire qu’il sait y faire, passant ses journées à l’allumer façon douche écossaise, entre grosse colère, menace, et sensualité extrême par tous moyens, palliant une impuissance avouée sans doute imputable à la maladie qui le ronge, pauvre garçon, on a envie de le protéger…
Et s’il n’y avait que ça (entre deux câlins, il lui pique quand même ses sous-vêtements -entre autres- pour alimenter son petit musée personnel… pas net, le gars…)
dark sweet nightmare,tomu ohmi,soleil manga,manga,sojei,fantastique,romance,erotisme,possession,fétichismeMais c’est qu’il y a une grosse bête maléfique qui lui rend régulièrement visite, et qui ne semble pas animée des meilleures intentions !

dark sweet nightmare,tomu ohmi,soleil manga,manga,sojei,fantastique,romance,erotisme,possession,fétichisme

Alors le dessin est joli, il y a du travail, des détails, la lecture est plutôt fluide y compris pour les non-initiés dont je suis, et que je resterai sans doute, en tout cas quant aux tomes suivants de cette histoire, parce que j’ai trouvé ça plus grotesque qu’autre chose… ça m’a presque fait rire !

Cela dit, ça peut plaire, dans le genre huis-clos sensuel initiatique en manoir hanté avec héros névrosés.
Il en faut pour tous les fantasmes !

 

 Mes compatissantes et respectueuses amitiés à Sambette.

 

a04-3e788e4.gif

Virgulica

 

 

 

Un commentaire sur “Dark Sweet Nightmare

Ajouter un commentaire

  1. Quand je vois toutes les dernières chroniques, je vous admire d’avoir la patience de lire ces BD dont il faudrait me payer cher pour les lire !
    En effet, il m’arrive souvent de commencer à en lire certaines, qui ont pourtant bonne presse, et dont j’abandonne très rapidement la lecture au bout de quelques pages si je ne suis pas intéressé !
    Peut-être le fait d’être âgé et d’avoir le sentiment de ne plus avoir de temps à perdre !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :