Prométhée – Tome 13 – Contacts

Scénario : Christophe Bec
Dessin : collectif *
Éditeur : Soleil
48 pages
sortie : janvier 2016
genre : science-fiction, fantastique


 Présentation de l’éditeur
Au cours de l’Histoire, de nombreux indices ont été disséminés sur toute la surface du globe par l’entité alien mais… personne n’a su les déchiffrer à temps ! L’humanité a par conséquent été méthodiquement exterminée après l’invasion extraterrestre ! Découvrez les signes annonciateurs du désastre dans cet album collectif exceptionnel.

 198ca-4171377060Mon avis

Cet album, présenté comme une préquelle à la série de 12 albums déjà parus, est constitué de 8 récits se déroulant à différentes époques allant de plusieurs dizaines de milliers d’années avant Jésus Christ à nos jours. Chaque histoire est illustrée par un dessinateur différent. De styles différents et de qualité assez inégale, ces histoires se suivent de manière chronologique, nous montrant que la présence extraterrestre ne date pas de la dernière pluie, et qu’à chaque fois cette présence a été vue et jamais comprise.

Christophe Bec a su créer une série de science-fiction originale, inquiétante et pleine de mystères, et a réussi a fasciner le lecteur pendant 12 albums. Avec ce treizième opus, on a un peu le sentiment de se faire arnaquer. Ces historiettes n’apportent rien à l’ensemble de la série, mis à part le très mince fil rouge de l’album se passant de nos jours et dans un futur proche, que l’on peut lire dans le prologue et l’épilogue.

On a le sentiment que Christophe Bec tente ici d’ajouter des éléments qu’il n’a pu glisser dans les 12 albums du premier cycle. Mais, s’il ne les a pas mis avant, c’est qu’il ne les jugeait pas indispensables. Alors pourquoi ce treizième album ? Le chiffre 13 ayant de l’importance dans le scénario, on aurait pu s’attendre à un tome plus consistant du point de vue du scénario comme de celui du dessin.

Fan de la première heure de cette série, j’avoue ne pas comprendre l’existence de ce treizième tome tel qu’il est, si ce n’est de faire patienter le lecteur avant le lancement du deuxième cycle. On aurait pu patienter sans.

Pour finir sur une note positive, notons tout de même la magnifique couverture réalisée par Denis Bajram.

not_4_10

Loubrun

* les dessinateurs ayant participé à cet album : Stefano Raffaele, Emmanuel Roudier, Stéphane Servain, Laurent Gnoni, Thierry Démarez, Mario Alberti, Elia Bonetti, Ronan Toulhoat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :