La couv’ de l’année – 2020

Grande finale de la Couv’ du mois

Nous voilà avec 12 couvertures en lice pour la grande finale, ce qui revient donc à élire la Couv’ de l’année 2020. 10 de ces couvertures sont issues des votes de l’année écoulée et deux ont été repêchées par nos soins.

Cette édition 2020 a été particulière avec de grosses perturbations Covidiennes ce qui fait que nous n’avons pas eu de couv’ du mois pour le mois d’avril, nous n’avons eu qu’une couv’ du mois pour les mois de mai/ juin et une autre pour les mois de juillet/août. Les calendriers de nouveautés ayant été fortement perturbés, la matière manquait cruellement. Alors, comme disait le regretté Jean-Pierre Bacri dans Le sens de la fête : « On s’adapte » !

Il s’agit donc maintenant de désigner quelle sera « la couv du mois de l’année » qui remportera l’honorifique Samb’Or 2020 de la plus belle couverture, ce qui tout de même n’est pas rien !

Tous au vote !

Partagez, diffusez, votez et battez-vous pour votre couverture favorite !

sambor_couverture-4296fb6.3

Lire la suite « La couv’ de l’année – 2020 »

Interview de Serge Fino.

Place à une interview de notre grand gagnant de la couverture du mois de novembre pour l’or des marées T2: Serge Fino.

Ce dessinateur autodidacte, est né en 1959 à Toulon. Il commence sa carrière de dessinateur par le fanzinat et l’illustration, notamment de nouvelles et de poèmes. En 1994, il dessine aux éditions Soleil Productions une trilogie intitulée Les Soleils rouges de l’Eden. De sa rencontre avec Tarquin naît le projet d’une nouvelle série, dont le premier tome paraît en janvier 1997 : Les Ailes du Phaéton. Il a également signé de son trait réaliste le dessin des BD Starblood, La Couronne de foudre, John Sorrow, Angeline (à partir du T2) ou plus récemment Quand souffle le vent des îles. Scénarisée par François Debois, Les Chasseurs d’Écume est sa première série aux éditions Glénat. En 2015, il lance, en parallèle d’un nouveau cycle aux Chasseurs d’écume, la saga familiale des Maîtres-Saintiers (scénario de LF Bollée) également chez Glénat. Dans la même veine et toujours avec François Debois, il lance la série L’Or des marées en 2019. La même année apparaît le premier des cinq tomes de Seul au monde. Réalisée en solo (couleur, scénario et dessin), cette oeuvre est l’adaptation de l’autobiographie du grand navigateur Sebastien Destremau. Réside en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Lire la suite « Interview de Serge Fino. »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑