La complainte des landes perdues Cycle 3 les sorcières T3


Scenario : Jean Dufaux.
Dessin : Béatrice Tillier..
Editeur : Dargaud.
54 pages
Sortie : 2 décembre 2022.
Genre : contes et légendes.

« Vous êtes de France,messire. La raison seule vous guide. Mais ici, vous êtes sur des terres où les légendes façonnent les hommes et leur destin. » »



Le résume éditeur.
Après sa défaite contre les Sorcières commandées par Sanctus, et les Aguries menées par son demi-frère Vivien, Elgar brûle de retrouver sa place légitime ! Il décide d’évincer le nouveau champion de la reine Jamaniel, sa mère, en la personne de Tête Noire, le démon qu’elle a ramené à la vie pour s’assurer la victoire. Mais Tête Noire a d’autres desseins, dont celui de régler ses comptes avec son passé. Oriane, quant à elle, compte bien retrouver son père en suivant la piste des cadavres qui jonchent son ténébreux chemin…

Mon avis.
Il aura fallu quatre ans d’attente pour connaître la suite mais pas la fin de ce troisième cycle qui se penche sur les « vilaines » sorcières des temps anciens des landes perdues ! En espérant que le délais entre le prochain album soit un peu plus court néanmoins. Et encore ici, je profite de la version noir et blanc tirée à 3000 exemplaires pour me délecter du travail de dame Tillier qui est toujours un régal pour les yeux.La version colorisée paraîtra plus tard dans l’année. On remarquera aussi toujours la minutie apportée par la dessinatrice pour les arrière-plans et les personnages secondaires. Il est rare que je me laisse encore tenté par une édition spéciale mais pour Dame Tillier, je m’incline respectueusement devant tant de talent !
Maintenant parlons un peu de l’ histoire concoctée par Messire Dufaux. Eh bien, elle est pleine de rebondissements. On croit que la balance va penchée favorablement pour un adversaire et puis bardaf, voilà que le sort et surtout les sortilèges font basculer l’affaire dans l’autre camp. Comme souvent avec Maître Jean, tout se joue sur les apparences qui sont parfois bien trompeuses. On rencontre aussi des personnages ou de maléfices rencontrés dans les autres cycles pour donner du lien entre ces différentes époques.
On continue donc notre collection pour cette série devenue presque mythique avec un album dans la bonne lignée de ce cycle.

Samba.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :