Djemnah, les ombres corses.

Dessin : Patrice Réglat-Vizzanova.
Scénario : Philippe Donadille.
Éditeur :Delcourt
Date de sortie : 25 mai 2022.
104 pages
Genre : aventure, enquête.

«Tu m’as mené en bateau depuis le début, j’ai eu juste un peu de mal à la digérer.»


Résumé éditeur.
Le jeune Ange Pizarti découvre un dessin qui le met sur la piste d’un mystérieux héritage napoléonien, en Corse. Une quête toute à l’aquarelle, qui plonge dans l’histoire d’un peuple fier, et d’un territoire magnifique, quand la chasse au trésor tourne à l’histoire de famille. Le héros percera ses secrets, en parcourant la terre ancestrale, qui est aussi celle des deux auteurs.

Mon avis.
Djemnah, les ombres corses est le style d’album BD qui vous attire inexorablement. Déjà la belle Casilda nous envoûte telle un djinn surtout quand elle utilise ses charmes pour alpaguer le chaland. Vous arrivez presque à sentir les parfums de l’île de beauté jaillir des pages, de ressentir le soleil sur votre peau, d’avoir envie de vous balader dans les petites ruelles d’Ogliastro et de ses sentiers environnements. Il faut dire que les aquarelles de Patrice Réglat-Vizzanova sont un régal pour les yeux. En fin d’album il remercie Emmanuel Lepage pour ses conseils, voilà la référence que je cherchais pour vous donner une idée du trait de l’artiste.
Ce qui frappe aussi avec cet ouvrage, c’est la similitude de nombreux détails avec la vie réelle des auteurs. Cette connivence est d’ailleurs très bien expliquée en fin d’album.
Bien qu’on pourrait ergoter sur la distillation parcimonieuse des indices, la lecture se fait agréablement et on apprécie ce subtil mélange d’intrigues, de souvenirs familiaux, de références historiques et de romance que procurent cet album.
Bref, une excellente surprise qui devrait finir à coup sûr dans les mains des amoureux de cette île méditerranéenne.
Et pour les autres leur donner une furieuse envie de la connaître tout comme relire Tintin et le secret de la Licorne mais allez savoir pourquoi !


Sambalitino.

Un commentaire sur “Djemnah, les ombres corses.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :