Ed Gein – Autopsie d’un tueur en série

Scénario : Harold Schechter
Dessin : Eric Powell
Éditeur : Delcourt
288 pages
Date de sortie :  13 avril 2022
Genre : biographie

 


« On ne peut appliquer la notion de moralité aux fous. »

Présentation de l’éditeur

Ce récit révèle la véritable histoire d’un malade mental sous l’emprise d’une mère bigote et abusive. Cette biographie factuelle d’Ed Gein se focalise sur son enfance et sa vie de famille malheureuses, et sur la façon dont elles ont façonné sa psyché. Il explore aussi le choc collectif qui entoura l’affaire et la prise de conscience que les tueurs peuvent être des citoyens ordinaires.

Ed Gein 1

Mon avis

Edward Gein est l’être qui changea la psyché du public américain. Avant lui les monstres étaient des asiatiques sadiques, des méchants communistes ou des aliens mystérieux dans leurs soucoupes volantes. Après, le peuple comprit que le monstre pouvait être le gentil voisin près de chez soi ! Gein est à l’origine de trois films qui ont marqué le thriller d’horreur : « Psychose » (1960) d’Alfred Hitchcock avec le personnage de Norman Bates qui garde le cadavre de sa mère à la maison, « Massacre à la tronçonneuse » (1974) de Tobe Hooper et son tueur portant un masque en peau humaine et « Le silence des agneaux » (1991) de Jonathan Demme montrant un serial killer qui se façonne un vêtement fait de peaux de femmes.

Ed Gein

On ne sait pas exactement ce que fit Ed Gein. Il tua effectivement deux femmes (on le soupçonne de la disparition d’une autre femme, d’une petite fille et de deux chasseurs, au vu des restes non identifiés retrouvés chez lui), en déterra d’autres dont il préleva des organes et de la peau pour se confectionner des masques et autres horreurs (à la manière des gardiens des camps d’extermination nazis) mais les autorités refusèrent d’ouvrir toutes les tombes de la petite ville de Plainfield où il perpétra ces atrocités afin de ne pas perturber d’avantage les familles. Il avait une relation haine/amour avec sa mère et, reconnu schizophrène, sa psyché perturbée explosa à la mort de celle-ci. L’auteur Harold Schechter, écrivain spécialisé dans les faits divers meurtriers et les sérial killers, et professeur au Queens College de New York, a fait un travail de recherche méticuleux pour écrire le roman qui a donné ce graphic novel. Il a compulsé tous les journaux de l’époque, interrogé les témoins vivants ayant connu Gein, étudié les rapports de police et psychiatriques afin de retracer cette biographie. L’artiste Eric Powell, dessinateur talentueux ayant travaillé pour les plus grands éditeurs dont Marvel et DC et créateur de la série « The Goon », nous livre un travail graphique comparable à un reportage télévisé. Les planches en noir et blanc sont d’une précision clinique, aucun détail dans les visages, les lieux ou les atrocités n’est oublié.

J’avoue être « fasciné » par les tueurs en série car je me suis toujours demandé comment un être humain pouvait sombrer ainsi dans l’indicible et commettre des atrocités pareilles. J’ai ainsi beaucoup lu de livres et bandes dessinées sur le sujet mais jamais, non jamais, je n’ai eu ce sentiment de malaise, qui vous prend aux tripes, en lisant cet ouvrage. En cela cette biographie a réussi son but.

JR

 

Un commentaire sur “Ed Gein – Autopsie d’un tueur en série

Ajouter un commentaire

  1. Ta chronique m’a définitivement donné de lire ce roman graphique. J’ai revu Massacre à la Tronçonneuse il y a peu après avoir entendu l’excellente émission radiophonique Affaires Sensibles qui soulignait le génie Tobe Hooper et combien ce film avait choqué l’Amérique. Il faut que je regarde une nouvelle fois Psycho.

    Aimé par 1 personne

Répondre à petitgolem Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :