Nettoyage à sec.

Auteur : Joris Mertens.
Éditeur : Rue de Sèvres
Sortie : 20 avril 2022.
152 pages.
Genre :histoire belge.

« Comment est-ce possible ? Ces chauffeurs de tram se croient tout permis. Ils ne s’écartent pour rien au monde, de vrais malades ! »».

Le résumé éditeur.

Il vit seul, dans une ville où il pleut sans cesse, et travaille depuis des années comme chauffeur dans une blanchisserie sans obtenir la moindre augmentation. Ses loisirs se résument à jouer les mêmes numéros au loto chaque semaine depuis 17 ans sans résultat. Une banale livraison l’amène un jour à frapper à la porte d’une grande maison…

Mon avis.

Est-ce que vous vous rappelez de l’album Béatrice, lauréat du prix Atomium en 2021 ? Eh bien, c’est le même auteur, le belge Joris Mertens, qui nous revient avec ce nettoyage à sec. On est à chaque fois assez admiratif devant son dessin et surtout sa colorisation qui a l’art de nous envoûter.
Comme pour Béatrice, l’album est assez contemplatif, les bulles sont assez rares et l’auteur joue essentiellement sur l’ambiance urbaine.
On se prend vite au jeu et on essaye de deviner où on se situe géographiquement et temporellement.
Il pleut, donc on est plutôt dans le NOOOOOORRRDDDD. On remarque des VW coccinelle, des VW samba, des Citroën DS et des mini jupes ( une époque hélas révolue). On peut clairement parier sur l’année 1975 avec l’affiche cinéma du vieux fusil. On est en Belgique puisque Lotto s’écrit avec 2T. Et puis que vois-je, le palais de justice déjà avec ses échafaudages, on est à Bruxelles.
D’ailleurs cette BD est une sorte d’ onde à BXl, à sa circulation, à ses enseignes lumineuses, à sa pluie presque perpétuelle et sous le trait de Joris, c’est magnifique.
Bon avec ça, on est déjà à la page 68, on est trempé, on a fait pas mal de livraisons de vêtements remis à neuf mais on ne voit toujours pas arriver le stûûût. Et puis, c’est l’embardée, une éclipse typiquement belge ou alors à la sauce d’Albert Dupontel. Il pleut toujours, on se croirait à Pepinster. Il ne manquerait que Benoit Poelvoorde pour asséner le coup de grâce de ce récit.
Voilà je crois que je suis resté assez mystérieux pour vous donner envie de commander ce nettoyage à sec chez rue de Sèvres qui s’est clairement décarcassé pour offrir un bel écrin à cet album.

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter.

Un commentaire sur “Nettoyage à sec.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :