Harley Quinn Infinite – Tome 01

Scénario : Stéphanie Phillips
Dessins et encrage : Riley Rossmo, Laura Braga, David Lafuente, Marco Failla, Jon Sommariva
Couleurs : Ivan Plascencia, Arif Prianto, Miquel Muerto
Editeur : Urban Comics
DL : 02/2022
ISBN : 979-1-0268-2629-3
Nb pages : 216 pages

« Oof ! »

Contenu VO : Harley Quinn #1-6, Harley Quinn Annual #1 and Batman : Urban Legends #1

Résumé éditeur :
Si Harley Quinn revient à Gotham, c’est pour une seule raison : trouver la rédemption. Mais s’excuser ne suffit pas ! L’ancienne complice du Joker décide de s’allier à Batman et de jouer selon ses règles… Et quand les citoyens font justice eux-mêmes en s’attaquant aux anciens sbires de son Mister J, elle y voit l’occasion de faire ses preuves en aidant les clowns grâce à ses talents de psychiatre. Enfin, jusqu’à ce qu’Hugo Strange débarque avec le même programme, soutenu par le maire, et lui vole la vedette tout en partant à sa recherche…

Dans la veine du récent Batman Infinite, cet album se déroule après la conclusion de l’arc Joker War. Contrairement au Batman Infinite qui en est la suite directe, il est assez aisé de commencer Harley Quinn sans avoir lu Joker War, il vous suffit de savoir qu’Harley a plus ou moins rejoint la Bat Family et essaye de se racheter une conduite.

Cet album se place dans la catégorie Super-Héros/Comédie avec une Harley en quête de rédemption qui va pour cela s’allier à un ancien membre du gang du Joker (le bon vieux cliché du boulet toujours utile pour le ressort humoristique) pour mettre à mal le plan machiavélique d’Hugo Strange. M’est avis, si j’étais Maire et qu’un vilain notoire (vilain depuis 1940 Hugo Strange quand même) me propose de reconditionner d’anciens membres de gang et m’affirme que cela est sans danger, je me méfie un minimum. Ce n’est pas le cas du nouveau Maire de Gotham, très crédule pour un ancien flic ce Nakano, ce n’était clairement pas le couteau le plus aiguisé du tiroir, il a dû en bâcler des affaires le pauvre homme. Tout cela pour dire que l’on est sur le degré zéro du scénario de comics, celui que l’on a vu encore et encore au fil des ans, que l’on a plus envie de voir et qu’on pensait aujourd’hui disparu. Le reconditionnement par Hugo Strange va-t-il bien se passer, oh lala je me pose la question.

Un scénario vu et revu peut tout à fait s’équilibrer avec un univers visuel qui impressionne me direz-vous. Oui c’est vrai, sauf que ce n’est pas le cas ici, les dessinateurs changent assez souvent et la DA générale typée Cartoon ne fonctionne pas (selon moi), je vous laisse vous faire un avis avec les visuels de la chronique.

Et si le scénario n’est pas terrible et que les dessins sont bif bof il nous reste l’humour qui est l’un trait auquel l’on peut s’attendre sur une série Harley Quinn. Effectivement, j’ai commencé cette chronique en faisant mention de cela, peut-être aura-t-on notre dose d’humour dans le tome deux, pour le moment je le cherche encore.

Rassurez vous amis lecteurs, il y a des titres bien en Infinite, on y reviendra.

ScénarioDessinico_Album
coeur_un_et_demicoeur_deuxcoeur_deux

JaXoM

Un commentaire sur “Harley Quinn Infinite – Tome 01

Ajouter un commentaire

  1. Pour ma part j’ai tiré un trait sur Infinite, pas ma tasse de thé ! quand à cet album, le dessin est trop « Oof ! »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :