Batman : Imposter

Scénario : Mattson Tomlin
Dessins : Andrea Sorrentino (Couleurs : Jordie Bellaire)

Couverture : Lee Bermejo
Editeur : Urban Comics
DL : 02/2022
ISBN : 979-1-0268-2067-3
NB pages : 176

« Mais plus que tout, c’était sa colère qui m’effrayait. »

Contient les trois singles US Batman : Imposter, galerie de couvertures alternatives et bio des auteurs en fin d’album. Existe aussi dans une couv alternative chez Leclerc. Lee Bermejo, toujours un plaisir.

Résumé éditeur :
Cela fait trois ans que Bruce Wayne a endossé le costume de Batman afin de faire de Gotham une ville plus sûre et moins corrompue. À force de sacrifices et de persévérance, il a presque atteint son but. Mais quand un imposteur adopte son déguisement afin d’assassiner d’anciens criminels, c’est toute la police de Gotham qui se met à ses trousses, notamment l’inspectrice Blair Wong, déterminée à découvrir la véritable identité du justicier !

Vous le savez maintenant les parutions mentionnant le « DC Black Label » sont des titres aux récits plus sombres et plus matures que les histoires super-héroïques habituelles. Mattson Tomlin (co scénariste du film fraichement sorti) nous livre donc ici un Batman jeune-adulte plus moderne, plus réaliste dans son approche. Aussi, il s’attache à rendre son Batman « plausible » avec pêle-mêle : justification du costume, pose de tyroliennes sur les toits pour voyager rapidement, des motos « classiques » planquées un peu partout en ville pour faciliter la fuite/poursuite. C’est tout de suite plus crédible qu’un appel à la Bat-cave via la Bat-ceinture pour la livraison d’une (Bat)moto tombée du ciel.

De prime abord l’on pourrait traiter cet album comme une origin-story de plus, mais il serait dommage de se passer de l’une des meilleures réinventions du personnage. Servi par les planches d’un Andrea Sorrentino au sommet avec des plans et des découpages comme on en voit rarement. Il est bien aidé par les couleurs de Jordie Bellaire qui contribuent grandement à l’ambiance mi-réaliste mi-thriller voulu par les auteurs.

Un bon album, à ranger près des (bonnes) revisites récentes : Harleen et Breaking Glass.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_quatrecoeur_quatre

JaXoM

Un commentaire sur “Batman : Imposter

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :