Les mondes d’Ewilan T02  

Le dernier Ts’lich

Scénario : Lylian d’après l’œuvre originale de Pierre Bottero
Dessin : Laurence Baldetti & Cécilia Formicola 
Éditeur : Glénat
64 pages
Date de sortie : 10 novembre 2021
Genre : Jeunesse, fantasy, aventure.

« Éléa Ril’Morienval a affirmé que des hommes vivaient ailleurs qu’en Gwendalavir, mais il est probable qu’elle ait menti. Il n’y a personne à l’est.

– C’est pas vrai ! Moi, je croyais que c’était à l’ouest qu’il n’y avait rien. À l’est, après la mer des brumes et le désert Ourou, il y a Valingaï. »

Présentation de l’éditeur :

Le chef-d’œuvre de Pierre Bottero en BD !

Maniel s’est sacrifié pour permettre à Salim et Ewilan d’échapper aux griffes d’Eléa et de son horrible institution. Dans leur fuite, les deux adolescents ont trouvé refuge chez un berger, le solitaire Maximilien qui vit avec ses chèvres, en pleine montagne.

Petit à petit, et grâce aux bons soins de Salim, Ewilan a recouvré ses forces et le don du Dessin, jusque –là en sommeil, s’éveille à nouveau. Mais un changement profond s’est opéré en Ewilan… Une flamme sombre s’est allumée au fond de ses yeux. Elle ne peut oublier ni le traumatisme causé par son kidnapping, ni les quatre enfants coincés dans les laboratoires de l’Institution, ni Maniel à qui elle doit la vie.

Avec l’aide Salim, Ewilan décide de retourner explorer l’institution, pour délivrer les enfants et sauver Maniel… quitte à tomber dans un piège…

Nouveaux environnements, nouveaux dangers, nouveaux personnages, Les Mondes d’Ewilan poursuit avec brio l’aventure initiée dans La Quête tout en creusant la psychologie adolescente de nos héros. Une nouvelle saison qui continue de surprendre par la gravité des situations mises en scène, le sérieux de son propos et sa capacité renouvelée à émouvoir.

Les mondes d-Ewilan_T02_Le dernier Ts-lich_Lylian_Pierre Bottero_Baldetti_Formicola_Glenat_extrait

Mon avis :

Si l’aventure se finit bien dans le précédent tome, il fallait bien un rebondissement pour continuer la série. Ewilan, enfin guérie, veut absolument retourner dans le centre démoniaque d’où Salim l’avait sauvée, afin de retrouver 4 enfants qu’elle a vus et qu’elle sait subir les mêmes souffrances qu’elle ! De nouveau capable de dessiner – les fans savent de quoi je parle – sans pour autant pouvoir faire le grand saut, la jeune femme est plus déterminée que jamais : ces enfants ne doivent pas continuer de subir des expériences atrocement destructrices, tant pour le mental que pour le corps. Surtout pas de jeunes enfants

D’emblée, le ton est donné que ce soit par le ton ferme de Lylian, que par le dessin de Laurence Baldetti et Cécilia Formicola qui se veut beaucoup plus mature que par le passé. Bien que le trait soit similaire, on ressent tout le poids de la douleur et des souffrances endurées par les protagonistes. En un tome, Ewilan et Salim ont pris « un coup de vieux » tout en étant toujours de jeunes adultes.

Les mondes d-Ewilan_T02_Le dernier Ts-lich_Lylian_Pierre Bottero_Baldetti_Formicola_Glenat_extrait_02

Qui plus est, bien que la magie soit toujours omniprésente, la tournure des événements est bien ancrée dans ce monde ci. Une intrigue qui a tout du polar d’action dans lequel des agents secrets, aidés par un journaliste chevronné et un homme bien placé dans les contacts politiques, parviennent à découvrir les objectifs d’une agence gouvernementale frauduleuse. La guerre aux portes de Gwendalavir n’a jamais été aussi proche avec les recherches d’Éléa pour permettre de créer des armes de destruction massive en puisant dans la magie des enfants dont faisait partie notre héroïne.

Si les amateurs des aventures d’Ewilan l’ont connue adolescente, un peu insouciante dans un monde magique : c’est une jeune femme aux allures de militaire ultra-entraînée qui se présente dans ce deuxième tome. Une force de caractère et de combat encore méconnue jusqu’alors, développée par la peur de revivre l’enfer des laboratoires du complexe au cœur de la forêt de Malaverse.

Quelle évolution en à peine deux tomes ! Une promesse de rebondissements de l’autre côté de la mer des brumes, à n’en pas douter.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :