U4 Yannis et Stéphane


Dessin: Adrian Huelva.
Scénario: Pierre-Paul Renders et Denis Lapière.
Éditeur : Dupuis.
Sortie :7 janvier 2022.
144 pages.
Genre : action, aventure science-fiction.

«Un appartement fantôme dans une ville fantôme. ».

« Je m’appelle Yannis. Ce rendez-vous, j’y vais pour rester libre. »

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite soeur sont morts du virus U4, qui a décimé 90 % de la population mondiale en à peine dix jours. Lourd de culpabilité de n’avoir pu enterrer ses proches, Yannis voit leurs fantômes un peu partout et commence à douter de sa raison… Heureusement qu’il lui reste le fidèle Happy, son chien. Dehors, ils découvrent horrifiés une ville où brûlent des bûchers de cadavres, une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, mais aussi par des jeunes prêts à tuer ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis réussit à échapper aux patrouilles… mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que celui-ci se fait tuer sous ses yeux. Trouvant un scooter, il décide de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris par le mystérieux Khronos, qui les a convoqués, lui et tous les autres experts de son jeu en ligne préféré : « Warriors of time »…

Mon avis.
Il faut tourner 5 fois la tige dans un sens et puis 5 fois dans l’autre. Voilà bien une phrase covid19 qui pourrait se confondre avec cette série de 5 tomes, il suffirait de remplacer le mot tige par lecture.
Mais avant de mettre vos masques et provoquer pas mal de buée sur vos lunettes, je vous invite à faire un test PCR* de mes 2 premières lectures pour mieux comprendre le concept de cette série U4. ICI.
Alors j’ai enchaîné avec Stéphane. C’est déjà un prénom qu’on apprécie chez SambaBD car c’est celui d’un de nos chroniqueurs mais aussi celui d’un de nos attachés de presse préférés. Un prénom pas toujours évident à porter quand on est une fille. Ce personnage nous permet surtout d’aller du côté des « militaires » et de comprendre pourquoi seuls certains ados ont survécu. Personnellement, c’est l’album qui m’a le plus emballé car il est le plus riche en révélations. Ensuite, j’ai suivis Yannis, là c’est plus un road-movie en milieu post apocalyptique avec option « revenant ». Un voyage avec de nombreux effets secondaires !
Ces deux personnages se complètent bien d’ailleurs car ils s’entrecroisent souvent et on peut dire qu’ils ont eu des cas contacts rapprochés. Allez hop en quarantaine les deux ados !
On notera aussi qu’on a deux jeunes femmes et deux jeunes hommes mais aussi deux immigrés, un arabe et une bretonne. Et à mon avis tous vaccinés triple doses.
La partition graphique reste de qualité bien que la pauvre Stéphane ne soit pas toujours dessinée pour la mettre en valeur. La couverture en est un bel exemple. Mais bon, qui suis-je pour critiquer un travail de si longue haleine et qui au final rend bien l’ambiance des bouquins.
Si vous cherchez un cadeau lecture pour vos ados, souvent une chose hyper-compliquée, U4 fera le job sans soucis. Je vais d’ailleurs donner ces 4 tomes à ma filleule et voir ce qu’elle en pense.
Au passage, je lui ferai un gros bisou quitte à rendre fou Yves Van Laethem, notre grand virologue céleste .
PCR : Pour Chronique Relecture.

Samba « gel ».

3 commentaires sur “U4 Yannis et Stéphane

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien fait mon test PCR (Relecture de Chronique) et comme toi je suis plutôt « positif » !😏
    J’ajouterais que l’ambiance est bien rendue par les superbes couleurs d’ Amparo.
    Il ne nous reste plus qu’à attendre « quelques mois » pour la conclusion !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :