Midnight Secretary T01  

Autrice : Tomu Ohmi
Éditeur : Soleil
384 pages
Date de sortie : 3 novembre 2021
Genre : shôjô, romance, fantastique

« Bien que mon estomac soit rempli du sang d’autres femmes… ma soif ne peut être étanchée que par le vôtre. »

Présentation :

Kaya est une jeune secrétaire parmi tant d’autres. Cheveux tirés en arrière, petites lunettes et tailleur impeccable, elle a tout pour ne pas se faire remarquer. Mais voilà, elle se retrouve propulsée au poste de secrétaire particulière du grand patron, un jeune homme très séduisant et très… Vampirisant ! Elle fera son maximum pour percer les lourds secrets de son nouveau patron vampire…

Midnight Secretary_T01_Tomu Ohmi_Soleil_extrait2

Mon avis :

Alors que le site des éditions Soleil tire un peu la tête (inaccessible suite à une erreur indépendante de leur volonté), place à « Midnight Secretary » de Tomu Ohmi. Aucune comparaison avec les deux précédents ouvrages dans la même collection : à se demander ce qui s’est passé… En effet, dans cette belle reliure dorée sur une teinte bleue/violette, Soleil nous avait habitués à des classiques revisités : « Orgueil et Préjugés » et « Les liaisons dangereuses ». Or, ce n’est pas le cas de l’autrice ici présentée, sachant de son aveu, qu’elle a encore des progrès à faire.

Quoi qu’il en soit, on se laisse prendre au jeu. C’est un classique… du genre ! Une belle secrétaire réservée, un patron ténébreux et revêche. Des secrets, des mystères, des envies d’étriper ce beau brun qui fait tourner la gent féminine en bourrique, … et sans crier gare : l’amour se pointe.

Midnight Secretary_T01_Tomu Ohmi_Soleil_extrait

Autant dire que des histoires comme celle-ci, il en existe une myriade et, oserais-je dire, des nettement mieux. Parce qu’avec Tomu Ohmi, pas ou peu de surprise. Kaya a beau faire son maximum pour rester sur la ligne de conduite de la parfaite secrétaire, on le sait : elle va succomber. De même que, comme dans « Qu’est-ce qui cloque avec la secrétaire Kim ? », son patron va, lui-aussi, craquer sans oser (se) l’avouer. À se demander pourquoi cette série, et pas une autre, se retrouve-t-elle gratifiée de cette belle mise en page ?

Le dessin, bien que prometteur, est encore énormément balbutiant ; laissant deviner que la mangaka est plus à l’aise dans le graphisme féminin que masculin. Ses protagonistes que ce soit le patron de Kaya, son frère ou son père son, certes, beaux mais le cou est un peu épais, la carrure un peu trop carrée, … Mais forte heureusement, on a beau lire/regarder des romances de la sorte régulièrement, on finit toujours par en redemander.

Avec ou sans vampire, même si avec : ça apporte une part de mystère non négligeable !
ShayHlyn

Un commentaire sur “Midnight Secretary T01  

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :