Batman Mythology : La Batcave

Scénario : Bill Finger et autres
Dessin : Bob Kane et autres
Éditeur : Urban comics
296 pages
Date de sortie : 15 janvier 2021
Genre : super-héros


À présent, explorons la Batcave pour préparer ma vengeance !

Une fois Batman éliminé, j’en ferai ma propre cachette !

Présentation de l’éditeur

Peu de temps avant l’assassinat de ses parents, le jeune Bruce chutait dans une crevasse de la vaste propriété des Wayne et découvrait accidentellement un réseau de grottes devenu le refuge d’une colonie de chauve-souris. De cette expérience traumatique, Bruce Wayne conserva cette peur primale qui distille désormais dans le cœur des criminels qu’il affronte. Base secrète et socle de son identité, la Batcave convoque, à travers ses trophées, toute l’histoire du Chevalier Noir.

Batman Mythology - la batcave

Mon avis

Avec cette nouvelle série, Urban comics nous propose une anthologie de récits ayant un lien commun. Dans ce premier tome toutes les histoires ont pour toile de fond la fameuse Batcave, repaire du Dark Night. Allant de la découverte du lieu par le jeune Bruce Wayne et sa panique lors de l’envol des chauve-souris habitant le lieu, aux tentatives diverses de malfrats essayant d’y pénétrer, jusqu’aux souvenirs (émus) de Batman et Robin, parcourant la salle des trophées et se remémorant les aventures qui s’y réfèrent, l’album nous propose une vingtaine de récits tirés de divers titres des comics DC (Batman, Detective comics, The Brave and the Bold, etc.) et de différents époques.

PlancheS_72980

Il est évident que la plupart des histoires appartiennent au passé et se situent avant la reprise du personnage par Frank Miller qui transforma le héros en l’être sombre et tourmenté que nous connaissons tous maintenant. Batman et Robin sont ici plus proches de la série des années 60, les récits d’auteurs comme Bill Finger, Dennis O’Neil et autres sont désuets et même enfantins et le dessin des artistes classiques comme Bob Kane ou Sheldon Moldoff, pour ne citer qu’eux, sont bien dépassés. Cependant certaines histoires valent le détour et nous apprennent certaines choses sur la mythologie du personnage… Il est regrettable, cependant, que les récits (plus récents) concernant « la nuit des hiboux » et « le badge » ne soient que des extraits d’histoires plus longues d’autres albums que l’on doit se procurer pour connaître les suites. Pour le reste l’album plaira aux inconditionnels et nostalgiques de nos chers vieux comics. Pour ma part j’adore, mais mon avis de « dingocomics » ne compte pas !

JR

dc-univers-rebirth-le-badge-review-1

L’album contient : Batman #12, 35, 48, 108, 348, World’s Finest #30, Detective Comics #158,168,186, 205, 223, 235, 244, Brave and the Bold #182, Secret Origins, Bizarro Comics, Batman (vol.2) #9, Batman (vol.3) #21 et 12 pages de texte et illustrations concernant la Batcave des débuts des années 40 à nos Jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :