Murena T11Lemuria.


Dessin : Théo Caneschi.
Scénario : Jean Dufaux.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 27 novembre 2020.
46 pages.
Genre : historique.

« Les hommes dans tes mains ne sont que des jouets qui se cassent vite. »

Le résumé.
À Rome, au lendemain du grand incendie de juillet 64, l’empereur Néron est en proie au doute. Lucius Murena, son ami, a disparu. Celui-ci aurait-il participé à un complot contre lui, comme certains le prétendent ? Néron l’a cru, mais ne sait plus quoi penser. L’absence de Lucius le ronge, comme si son propre passé avait disparu, lui aussi.
Lucius est entre les mains d’une femme, Lemuria, qui l’a drogué afin de faire de lui l’objet de son plaisir. Lucius décide de la fuir, car il doit retrouver sa liberté pour se retrouver…

Mon avis.
L’air de rien, le précédent album datait de 2017. Il aura donc fallu 3 années pour avoir dans nos mains ce 11e opus de Murena dont on est habitué à l’excellence.
Et je dois bien avouer que je suis un peu déçu. Un peu mitigé sur l’histoire qui n’avance guère. On a en somme un Murena qui reprend ses esprits et un Néron qui essaye de se dépêtrer du nid de vipères qui rôdent autour de lui. Il suffit de lire le résumé et vous pourriez allégrement zapper cet album. Bon, ça nous permet au moins de bien situer tous les personnages et de faire connaissance avec de nouvelles têtes dont une sera des plus surprenantes. Il n’empêche que la lecture est toujours aussi immersive grâce au talent de conteur de Jean Dufaux.
Reprendre cette série du regretté Philippe Delaby était assurément assez casse-gueule pour Théo, j’avais trouvé qu’il s’en était très bien sorti sur le tome précédent, c’est moins le cas ici. J’ai eu du mal à reconnaître certains personnages notamment Murena ( un comble) ! Mais bon, cela reste assez anecdotique et le niveau reste très correct.
Par contre , je serais un peu plus perplexe sur la colorisation que j’ai trouvé assez classique. je vous laisse juge en visionnant ces deux extraits d’avant/après. Oui je sais ce n’est pas frappant mais j’ai vraiment eu cette sensation.


Bref, je me dis que pour 3 années de travaux, c’est un peu dommage de gâcher l’ensemble à cause de la finition…



Samba.


Inscrivez-vous à la newsletter.

6 commentaires sur “Murena T11Lemuria.

Ajouter un commentaire

  1. Je suis d’accord avec ton avis: un tantinet décevant cet album. Mais comme pour toutes les bonnes séries actuelles, il arrive un moment de saturation… Et j’aimerais bien, qu’on nous concocte une belle fin définitive qui nous laisse sur une impression très positive du genre:  » Ça c’est une super chouette histoire d’un bout à l’autre ».

    J'aime

      1. Quand même, c’est pas si rare que ça que je sois d’accord avec toi !!! ☻☻☻

        J'aime

  2. je suis tout à fait d’accord avec Laureline , il serait temps d’en finir. J’ai été très étonnée de ne pas toujours reconnaître Murena. Une série que j’ai beaucoup appréciée .

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :