Le jardin, Paris

Auteure : Gaëlle Geniller
Éditeur : Delcourt | Mirages
Genre : introspection, spectacle, tranche de vie, LGBTQ+
224 pages – récit complet
Sortie : 06/01/2021

« Un jardin n’est pas toujours plein de fleurs, de plantes ou de verdures. Un jardin, c’est surtout un endroit où grandissent les belles choses. Un jardin peut surgir n’importe où, n’importe quand, … du moment qu’on décide de le nommer ainsi. »

Présentation de l’éditeur :

Années 1920. Rose est un garçon, et comme toutes les filles qu’il fréquente depuis sa naissance au cabaret dirigé par sa maman, il veut danser. Avec ce second livre, l’autrice de 24 ans, Gaëlle Geniller, frappe fort.

« Le Jardin » est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l’ambiance y est familiale. Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. Il va rapidement en devenir l’attraction principale.

Le jardin Paris_Delcourt Mirage_Gaelle Geniller_p13

Mon avis :

Après « Les fleurs de grand frère » qui m’avait déjà conquise l’année passée, voilà que Gaëlle Geniller revient avec un album somptueux et poétique comme à son accoutumé. Elle est sans conteste la jardinière de l’Amour avec un grand A, celui qui bouscule les normes établies, qui transgresse les limites de la bien-pensance et qui effleure du bout des doigts les sentiments les plus profonds et les plus nobles.

Rose, contre toute attente, est un jeune homme. En le voyant si doux et gentil, plus d’un penseront peut-être à la candeur de Eddie Redmayne dans « Danish Girl », ce film retraçant le parcours de Einar Wegener pour devenir, au milieu des années 20, Lili Elbe.

Il faut dire que l’époque est similaire. L’aventure de Rose se déroule en 1920, période d’après-guerre et début des années folles. Les cabarets sont légions et parmi eux, dans le Paris des lumières, il y a « le Jardin » rempli de splendides fleurs dansant au gré de la musique de l’époque, envoutant le public et charmant ces messieurs.

Le jardin Paris_Delcourt Mirage_Gaelle Geniller_p17

Il y a Tournesol, Perce-neige, Marguerite, Hyacinthe, Jasmin, Violette, Muguet la maman de Rose et directrice du Jardin, ainsi que notre jeune héros. En s’épanouissant sur scène, Rose va se découvrir non seulement du talent, mais des admirateurs, dont Monsieur Aimé. Devenu un habitué et fan incontesté de Rose, c’est avec lui que le monde va s’ouvrir pour le « petit bourgeon » des autres fleurs. Entre l’envie de s’habiller en robe, le plaisir qu’il ressent d’être considéré comme une jeune femme et l’équilibre qu’il trouve en étant pleinement qui il veut être et comment il veut vivre.

Encore une fois, Gaëlle Geniller a réussi à prouver que la différence peut être belle à qui sait regarder. Normale à qui sait comprendre. Rose sait qui il est, il n’est pas maniéré parce qu’il a grandi parmi des femmes sans repaire masculin, il est juste qui il veut être et dans les atours dans lesquels il se sent à l’aise, prouvant au fil des pages qu’il n’a aucune difficulté à s’épanouir en jupe ou en pantalon, bien au contraire.

Plus encore, en n’approfondissant pas les liens qu’il a avec les protagonistes de tous sexes, Gaëlle Geniller laisse librement le lecteur interpréter les orientations de son personnage principal. Est-il gay ? Pas si sûre… Transgenre ? Pas forcément. Pansexuel, sans aucun doute. Au fil des pages dont la poésie se lit également dans le dessin élégant et chatoyant, on découvre des gens ouverts d’esprit et un héros qui aime son entourage comme il est.

Et c’est une bouffée d’air frais dans ce monde grisâtre, comme une incursion dans le plus beau des jardins du monde.

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Le jardin, Paris

Ajouter un commentaire

  1. Belle chronique Jeanne sur un sujet intimiste et délicat.
    Je suppose que le scénario est à la hauteur du graphisme séduisant sublimé par la douceur des couleurs qui flattent la rétine.😍

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :