Orcs & Gobelins T10

Dunnrak

Scénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Alex Sierra
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 21 octobre 2020
60 pages
Genre : Heroic-fantasy

« C’est en observant la lumière sur les reflets du lac que je l’ai remarqué. C’était là, au fond. Ça me faisait de l’œil, ça brillait. Mais le trouble de l’eau m’empêchait de voir de quoi il s’agissait précisément. Alors, je me suis laissé aller vers le fond. »

Présentation de l’éditeur :

Un jour, en pêchant, Dunnrak l’orc récupère au fond du lac un pendentif. Lorsque le nom de son frère se grave sur la pierre, Dunnrak ne s’en préoccupe pas, sauf que son frère meurt dans la journée et aussitôt son nom disparaît. Très vite le phénomène se renouvelle. Dunnrak est-il fou ? Est-ce une pierre de divination ? Et pourquoi personne d’autre que lui ne peut lire les noms inscrits dans la pierre ?

Mon avis :

C’est dans ce genre de tomes qu’on se dit que lire la saga complète des Terres d’Arran n’est pas du luxe. En effet, pour un œil expert dans le domaine, il est facile de retrouver les protagonistes d’un précédent titre sur les « Orcs & Gobelins », à savoir : les mercenaires dirigés par Ayraak (T06) et le nécromancien Altherat dans « Mages » T03.

OrcsEtGobelinsT10_Page_1

Ces deux précédents héros sont, toutefois, des protagonistes secondaires, laissant la part belle au personnage principal de ce volume. Dunnrak est un orc bien différent des autres. En effet, le grand gaillard qu’il est n’aspire qu’au calme et à la tranquillité, allongé sur sa barque pour pêcher. Mais c’est bien lors d’un moment de détente que sa vie va basculer !

Tel l’anneau précieux tant convoité par Gollum, un pendentif va attirer le regard du géant cul vert au fond du lac, une pierre magique capable de prévenir la mort de quelqu’un dans la journée… objet maudit qui va changer sa vie du tout au tout.

OrcsEtGobelinsT10_Page_3

Devenu mercenaire, il n’aura de cesse de retrouver les contrebandiers qui ont mis son village à feu et à sang, faisant de lui le seul survivant après qu’il ait utilisé le pendentif pour retrouver le clan d’un condamné à mort par la pierre dans l’espoir de sauver son honneur.

Un récit signé Jean-Luc Istin (déjà à l’œuvre sur « Mages T03 »), mais narré par Dunnrak lui-même alors qu’il est fait prisonnier par des assaillants curieux de connaître le lien entre l’orc et la pierre annonciatrice de mort. Un scénario mis en valeur par le dessin d’Alex Sierra colorisé par J. Nanjan.

Un graphisme net, précis et dynamique dont la mise en pages apporte un rendu presque cinématographique. De quoi captiver le lecteur dans cette nouvelle aventure. Le style d’Alex Sierra est définitivement de ceux qu’on apprécie et qui nous font aimer encore davantage la saga car rien ne vaut un scénario en phase avec son dessin.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :