Mages tome 3

Altherat – nécromancie

Scénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Laci
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 27 novembre 2019
Genre : Aventures, heroic-fantasy

La nécromancie est l’art lié à la mort. Il n’est pas le plus populaire et pourtant il possède ses propres attraits et un certain sens de la poésie…

Présentation de l’éditeur :

Altherat est un mage aux ordres de Goddrick, un roi roublard, vicieux, sadique, qui n’hésite pas à tuer ou faire tuer qui bon lui semble. Altherat doit lui obéir et servir ses desseins les plus fous. Il ne trouve de réconfort que dans les bras de sa bien-aimée décédée mais qu’il a ressuscitée en secret. Quand le roi se met à convoiter les autres royaumes d’Yrlanie, Altherat s’inquiète. Et quand, lors d’un banquet organisé par Goddrick, le roi Erik et son mage meurent empoisonnés, l’inquiétude passe au désarroi car le poison utilisé est celui d’Altherat. Une enquête commence…

9782302078864_p_3

Mon avis :

Voilà qui n’est pas courant ! D’ ordinaire, la nécromancie est vue comme une magie sombre et dangereuse. Certes, ce troisième volume de Mages ne le dément pas. Il suffit de voir le visage, l’allure et la tenue d’Altherat pour savoir qu’il ne crée pas des papillons multicolores pour sauver le monde… Pourtant, contrairement à d’autres récits fantastiques, il est plus humain que bien des nécromanciens qui se seraient perdus entre la vie et la mort à force de fréquenter cette dernière.

Ce n’est pourtant pas faute de vivre avec elle, compte tenu qu’en secret, dans ses appartements, le mage coule le parfait amour avec sa défunte bien aimée qu’il a ramenée d’entre les morts pour l’avoir toujours à ses côtés. C’est que nous jonglons entre les planches en couleur, dans lesquelles Altherat doit subir les attentes de son roi et maître pour conquérir l’entièreté de l’île formant le royaume d’Yrlanie, les planches en demi-teintes, où il retrouve Aryann belle non-morte qui l’attend comme une épouse en son foyer, et en monochrome pour les souvenirs. Trois techniques de colorisations pour trois types de dessins.

9782302078864_p_5

Bien qu’en soi, toutes les pages sont homogènes, le manque de constance dans les traits humains est un peu gênant. Même si l’amour peut rendre un visage plus rayonnant et la haine plus laid… ce n’est pas une raison pour nous en faire perdre notre latin quand, d’un coup, d’un seul, nous ne sommes plus sûr de qui est en face de nous… Mais ça va, à force – pourrait-on dire – on prend l’habitude et on se retranche sur les vêtements qui eux, restent les mêmes. Choses plus ardues quand il faut composer avec un tas de Vikings qui ont tous la barbe et la même tenue…

Heureusement donc qu’il y a le scénario pour colmater ces brèches et tenir le lecteur en haleine. C’est qu’il s’en passe des choses dans ce troisième opus. Altherat est tiraillé entre les stratégies de son roi et maître pour conquérir le royaume tout entier d’Yrlanie et le complot contre sa personne quand un autre roi et son mage furent assassinés à l’aide du poison secret de notre nécromancien. C’est en suivant d’une oreille les désidératas et les plans de conquêtes du roi que notre héros se perd dans ses souvenirs et dans son enquête pour découvrir qui lui en veut au point d’utiliser ses propres méthodes magiques.

9782302078864_p_9

Un scénario classique, mais palpitant et un dessin somme toutes assez plaisant malgré ce petit manque de finesse et de constance dans les traits. Mais en même temps, rien ne vaut la saga originale « Elfe » !

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :