Mausart à Venise T.2

Scénario : Thierry Joor
Dessin : Gradimir Smudja
Éditeur : Delcourt
Date de sortie :  13 octobre 2019
Genre : conte, histoire, musique.

Un régal pour les amateurs de peinture, une ode à la musique classique et une belle aventure pour les plus jeunes qui auront à cœur de découvrir un pan de culture grâce à mille et une créatures animales.

Présentation de l’éditeur :

Mozart qui devient Mausart, une petite souris, une idée simple et géniale née de l’imagination fertile de Gradimir Smudja. Lui et son scénariste ont décidé de l’envoyer en tournée en Italie. Ultime étape : la flamboyante Venise !

Mausart est désormais célèbre. Il termine une tournée de concerts en Italie et approche de Venise. Il y donnera le dernier récital de sa tournée avant de rentrer chez lui et rejoindre Constance, son amoureuse. Mausart arrive au moment du célèbre carnaval et va découvrir toute la splendeur de cette cité unique et la folie de ses festivités. Et tout cela grâce au crayon magique de Gradimir Smudja.

MAUSART 02 INT.indd

Mon avis :

Comme je vous le disais lors de la chronique du premier tome, c’est à Venise que nous retrouvons le génie que fut Mozart, incarné à nouveau par cette charmante petite souris en costume d’époque, Mausart.

Dans la folie du carnaval approchant, tout n’est que mascarades et fêtes dans les rues et sur les canaux ; des animaux à ne plus savoir où donner de la tête peuplant chaque page, parfois même tellement nombreux qu’il est difficile non seulement de retrouver notre héros dans la foule, mais également d’identifier quels mammifères et autres créatures terrestres, voire même sous-marines, se cachent dans les décors.

MAUSART 02 INT.indd

Une impression vivante de ce qu’aurait donné les œuvres de Monet s’il y avait peint davantage d’animaux que de fleurs ! Chaque page, chaque case est une invitation à découvrir l’art, la peinture, l’aquarelle… tout en imaginant la musique de Mozart embellissant chaque touche de couleur.

La magie opère indéniablement, d’autant qu’elle s’invite dans les péripéties de notre héros quand une bohémienne l’intime à la suivre de ruelles en ruelles pour rejoindre l’échoppe du non moins célèbre génie et inventeur : Antonio Stradivari, père du violon à son nom « le stradivarius ». Une rencontre magique pour les deux rongeurs célèbres qui aura tout d’un conte de fées quand Mausart apprendra que son interlocuteur est pourtant décédé depuis longtemps.

Serait-ce là, la magie de Venise et de son carnaval ? La bohémienne fut-elle la même que les deux génies rencontrèrent à des époques différentes ?

Sans conteste, « Mausart à Venise » est dans la lignée du premier tome, mettant en valeur le génie, cette fois-ci, de ses auteurs, Thierry Joor et Gradimir Smudja. Un régal pour les amateurs de peinture, une ode à la musique classique et une belle aventure pour les plus jeunes qui auront à cœur de découvrir un pan de culture grâce à mille et une créatures animales.

ShayHlyn.

Un commentaire sur “Mausart à Venise T.2

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :