Mac Beth, roi d’Ecosse.T1 : Le livre des sorcières.

Dessin : Guillaume Sorel le conquérant.
Scénariste : Thomas Day
Éditeur : Glénat
Sortie : 18 septembre.
64 pages.
Genre : adaptation

« Mais laisse-moi te prévenir d’une abjection : le mariage finit toujours par appeler au meurtre, comme un noyé appelle au secours. »

macbeth

Une relecture flamboyante du mythe de Shakespeare

Écosse, XIe siècle. De retour dans leur fief après un long combat contre les armées norvégiennes, Macbeth et Banquo, deux valeureux guerriers, rencontrent trois sorcières sous l’orage. Leur prophétie est formelle : le premier deviendra roi, tandis que le second verra ses descendants le devenir. La suite est connue : meurtres, drames et trahisons composeront l’un des plus célèbres textes de Shakespeare.
macbeth t1

Mon avis.

Dans le planning des chroniques à réaliser, cette BD ne m’était pas initialement destinée (stop pause mémoire à Guy Marchand) mais quand j’ai vu le nom de mon dessinateur favori, j’ai fait jouer mes passe-droits (en réalité c’est une dictature, on ne discute pas mes choix !). Le problème, c’est que je suis un inculte en ce qui concerne les œuvres de William Shakespeare (svp pas taper !). Donc voilà l’occasion (vendezmavoiture.fr !) de rattraper cette infamie même s’il s’agit d’une relecture de Thomas indépendance Day qui y intègre des éléments de la légende écossaise en y mettant en avant la très machiavélique Lady Macbeth (Cersei de GOT à côté, c’est une rigolote).
Après un temps d’adaptation à la verroterie des lieux et du langage, je finis par trouver de l’intérêt à ma lecture. Il faut dire que ce scénario a fait ses preuves depuis 400 ans. Une histoire pleine de ténèbres… Ah non, ça c’est l’autre, une histoire pleine de bruit et de fureur et qui ne signifie rien.
macbeth sorel
Une fameuse tragédie en tout cas avec deux beaux psychopathes.
Une chose que personne ne discutera, c’est l’évidence du trait de Guillaume Sorel pour retranscrire ce Macbeth. Qui d’autre que lui pour dessiner cette Ecosse mystérieuse, éthérique et fantomatique ?
Cependant je me pose des questions sur le potentiel succès de ce titre. J’espère que Sorel a pas mal de fans car le sujet ne me semble guère attrayant. Qui s’intéresse encore de nos jours à ces vieux bibelots ?
Mais le lecteur friand de culture mon cher Samba. Le lecteur érudit de savoir, voulant jouer avec les bons mots, voulant voir une autre vision malaxée dans tous les sens d’un classique de la culture anglo-saxonne.
En tous cas, rendez-vous pour le tome 2 et les années de règne des Macbeth.
Ça va saigner !

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :