La planète aux cauchemars

Scénario : Mathieu Sapin
Dessin : Patrick Pion
Editeur : Rue de Sèvres
60 pages.
Sortie : 13 mars 2019.
Genre science-fiction

«Faut que je me tire d’ici vite fait»

Killibegs maquette.indd

Le résumé
À Newbury Port, gare centrale des navettes spatiales, une jeune femme souhaite aller à Arkham Beta, une planète voisine sur laquelle vit une partie de sa famille. À défaut de pouvoir se payer un billet direct et intriguée par la description que lui en fait le guichetier, elle opte pour « la barge », un vaisseau low cost qui fait escale à Innsmüt, planète qui a connu ses heures de gloire grâce à l’exploitation de l’or qui depuis périclite et souffre d’une mauvaise réputation.

Killibegs maquette.indd

Mon avis
Désolé, mais cette chronique va faire mal.
Il s’agit d’une adaptation d’une nouvelle de H.P. Lovecraft. Les mêmes auteurs avaient déjà réalisé les rêves dans la maison de la sorcière chez Rue de Sèvres. Visiblement, ils apprécient tout ce qui touche au sommeil.
Je commence ma lecture en tiquant vite sur la redondance des informations, on nous avertit, on nous ré-avertit, on nous met en garde …bon après 30 pages on a compris que cette planète a mauvaise réputation. Ensuite, bizarrement ça s’accélère comme si on passait en hyperespace. J’arrive à la fin de cet album donc très rapidement…10 min à tout casser. Waouh ça doit être un record ! Il faut dire que les dialogues sont peu nombreux et souvent laconiques (merde, w’tai, rlagh’shaaaa !!!, allez allez, mais oui bordel, c’est pas possible, …). L’album fait la part belle aux planches sans bulle et joue donc plus sur « l’ambiance » et là aussi c’est l’ embardée. J’aurais aimé avoir peur, frissonner avec l’héroïne mais non, le trait n’est pas assez expressif pour cela. Oui, il y a bien de la crasse et des monstres mais ça n’effraye plus personne ce genre de dessin. En plus, l’ensemble transmet une sorte de désinvolture qui est à l’opposé de l’effet recherché (hormis les superbes 4 planches où notre agent rêve). Bref, on a l’impression de lire une série B.
Vous voilà prévenu, vous embarquez pour Innsmüt à vos risques et périls.

 

 

Samba

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :