Didier Comès, l’encrage ardennais

Du 20 décembre 2018 au 5 janvier 2020 à l’abbaye de Stavelot.

Près de six ans après le décès de l’auteur de bande dessinée, l’exposition « Didier Comès, l’encrage ardennais » est une magnifique collaboration entre la famille de l’auteur, la Fondation Roi Baudouin et le Musée en Piconrue à Bastogne.
Cette exposition est celle d’un troublant raconteur d’histoires, un poète du monde végétal et animal, dont le graphisme, dominé par le noir et blanc, va du réalisme le plus fouillé à l’abstraction totale. Comès s’est imposé comme l’un des plus grands auteurs de bande dessinée belge de l’après-guerre. En marge des modes et des diktats commerciaux, il a créé un univers singulier, dominé par la violence du regard sur la différence, habité par la sorcellerie et les rites païens, empreint de fantastique et de rêve…

img_0639
( notre Mr Casterman et sa fille)
Cette exposition épingle les sources de la création, vécu personnel, références historiques, recherches et rencontres qui ont guidé Didier Comès dans la création de ses albums. Elle ouvre un dialogue ethnographique entre ses dessins et des objets prêtés par des musées et des collectionneurs privés.
img_0645
S’inscrivant dans la grande tradition de l’école belge de l’étrange, Comes (le nom s’écrit sans accent mais l’artiste l’ajoutera plus tard dans sa signature) fait partie des grands auteurs de BD. Sans doute le plus grand dessinateur belge de noir et blanc.
Un incroyable patrimoine matériel et immatériel à découvrir !
Autour de l’exposition : conférences, concert…
img_0640

Informations pratiques
Cette exposition, accessible tous les jours de 10h à 18h, sauf le 25/12 et le
1/01, est traduite en français, en néerlandais, en allemand et en anglais.
Visite libre de l’exposition :
• Individuel : 6 €
• Groupe scolaire : 3,5 €

 

Le site de l’abbaye ICI

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 commentaires sur “Didier Comès, l’encrage ardennais

Ajouter un commentaire

  1. Il a fait partie de mes premières lectures quand je me suis remis à la BD dans les années 80… c’est vrai que je n’ai jamais trouvé mieux en N&B 😍 (Silence, La belette et Eva m’avaient marqué).

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :