Lacrima Christi T4 

Le message du passé

Scénariste : Didier Convard
Dessinateur : Denis Falque
Editeur : Glénat
Genre : Historique
54 pages
Sortie : le 3 octobre 2018

Prévu en 7 tomes, cette saga répond toujours à l’appel.

Avis de l’éditeur :

Blessé par balle, Jean Nomane est transféré d’urgence à l’ospedale di Monterodonto. Mais alors que les équipes médicales font tout pour le sauver, son esprit sombre peu à peu dans le néant. Dans son délire, il rencontre Biancofuori en personne qui tente de le ramener à la vie.

Mon avis :

Et le Diable recueillit les larmes du Christ !

Jean Nomane & le Général empruntent une trajectoire unique en dépit d’intérêts divergents. Une mise en scène est établie où le rectificateur (J.Nomane) périra suite à un crash d’hélicoptère. Un stratagème où le cadavre du colonel Wan, celui même qui aida Bencivenni à s’emparer du Lacrima Christi, servira à faire croire au décès du rectificateur. Considéré comme mort, le rectificateur sera bien plus libre de ses mouvements, et tentera de récupérer la couche du Lacrima Christi, sous les ordres du Général, coopérant avec la CIA, bien que détenant ses amis en otages.

planchea_343042

Ces événements se déroulent au temps présent avant que le récit ne nous plonge dix mois en arrière, où Jean, blessé par balle au niveau de la poitrine est transféré aux urgences Di Montero Tondo. Contre toute attente, Monseigneur Mortespa prend en charge l’hospitalisation du rectificateur, considéré comme la pire menace pour quiconque. Une arme à double tranchant.

Malheureusement, notre héros trop affaibli par ses nombreuses blessures, se retrouve plus mort que vif. Son esprit vagabonde entre deux mondes et fait face à l’alchimiste, qui lui révèle des indices capitaux pour son destin (portrait du 1er plat de couverture). Parviendra-t-il à se sortir de ce mauvais pas ?

Entre temps, à New York, Nick Sauwelton, mal en point, considéré comme vecteur de la peste, espère quitter son immeuble, poursuivi par des équipes d’interventions médicales. De suite, les médias s’en mêlent et le quartier est bouclé et mis en quarantaine.

Quant aux forces militaires coréennes, elles viennent d’entrer en contact avec leurs représentants américains, en leurs démontrant la création synthétisée et le duplicata du Lacrima Christi, à l’aide d’une technologie innovante…

71yprmpprhl

Prévu en 7 tomes, cette saga répond toujours à l’appel. Soulignons déjà la qualité du papier glacé, qui caresse les doigts à la lecture. Ensuite la partie graphique, pas en reste, bien que présentant quelques imperfections notamment de par des expressions de faciès maladroits, révèle toutefois de manière générale une justesse plus qu’honorable. Plus d’une scène de pénombre se présente dans ce 4ème tome, et cependant, tout s’éclaire majestueusement. Un trait lisse, une dynamique plaisante. Un découpage constitué de nombreuses bulles, retenant toute notre attention.

La trame, de son côté, véhicule une intrigue bien ficelée, utilisant de nombreux flashbacks aux informations distillées au compte-gouttes.

Prochain tome : Le message de l’alchimiste.

Coq de Combat

Un commentaire sur “Lacrima Christi T4 

Ajouter un commentaire

  1. J’ai lu plusieurs séries du Triangle secret (les 7T du 1er cycle, Hertz, les Gardiens du sang…) et j’avais bien aimé, malgré des bulles assez indigestes à mon goût.
    Il faudrait que je m’attaque à Lacrima Christi mais j’ai beaucoup de retard et les bulles me rebutent un peu ! 🙄

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :